(©DR)

Swizz Beatz sort son premier album en 11 ans dans le plus grand des calmes

Avec que du beau monde en featuring : Lil Wayne, Kendrick Lamar, Nas, Pusha T, ou encore Young Thug.

Ça vous avait échappé ? Nous aussi pour être honnête. Il faut dire que le vendredi 2 novembre a été très chargé en sortie rap US. Que ce soit le premier album solo de Takeoff, The Last Rocket, le White Bronco d’Action Bronson, le génial Vince Staples avec FM !, ou encore le projet Not All Heroes Wear Capes au casting trois étoiles de Metro Boomin, il y en avait pour tous les goûts.

Publicité

Et pourtant, dans la discrétion la plus totale, une légende quasi-oubliée du rap outre-Atlantique a signé un retour sur le devant de la scène absolument remarquable : Swizz Beatz. Celui qui est toujours considéré par ses pairs comme une référence absolue parmi les meilleurs producteurs de l’histoire du hip-hop vient de dévoiler un nouvel album, intitulé Poison. Il faut dire que son dernier album One Man Band Man, datait de 2007, et que cette sortie a été une véritable surprise pour les rapophiles.

Et ce même si Swizz Beatz a continué de produire du son récemment (il est seulement âgé de 40 ans), notamment pour DMX, T.I. ou encore Lil Wayne. Ce qui peut - en partie - expliquer la réussite de cet opus de dix titres, avec des featurings plus prestigieux les uns que les autres. Pendant une trentaine de minutes, Lil Wayne, Kendrick Lamar, Jim Jones, Pusha T, Young Thug, 2 Chainz ou encore French Montana se succèdent sur les tracks du mari d’Alicia Keys.

Un style rétro poussé à son paroxysme sur le cinquième morceau de l’album, "Echo", en compagnie du mythique new-yorkais Nas. Pour ce qui est sûrement la véritable perle du projet, et qui pourrait également n’être que le début d’une collaboration plus approfondie à venir pour les deux vétérans de la Grosse Pomme. Affaire à suivre avec beaucoup d’attention.

Publicité

Par Guillaume Narduzzi, publié le 05/11/2018

Pour vous :