Le streaming représente 75 % des revenus de l’industrie musicale de 2018

"On va buter ton CD ! On va buter ton CD !"

La Recording Industry Association of America (RIAA) vient de dévoiler son rapport annuel sur les revenus de l’industrie musicale. Et d’après ce dernier, comme le rapportent nos confrères de Pitchfork, le secteur musical a généré pas moins de 9,8 milliards de dollars en 2018, soit une augmentation de 12 % par rapport à l’année précédente.

Cela fait donc quatre ans que les revenus globaux de l’industrie augmentent de plus de 10 %. Un phénomène que l’on peut en partie expliquer par la forte hausse des abonnements aux plateformes de streaming (Spotify, Deezer, Apple Music, Tidal, Amzon Music…). D’après ce même rapport, ces supports arrivés au début des années 2010 représentent maintenant 75 % des revenus totaux. Par ailleurs, les États-Unis ont franchi le cap symbolique des 50 millions d’abonnements durant l’année 2018.

Publicité

Côté vente physique, deux dynamiques bien distinctes s’opposent. Le vinyle bénéficie d’un véritable retour de hype, puisqu’il engendre 8 % de ventes supplémentaires en 2018 et atteint son meilleur score depuis 1988 (!). Tandis que de son côté, le CD s’écroule complètement et poursuit sa chute spectaculaire avec 34 % de ventes en moins lors de l’année écoulée. 2019 pourrait bien se révéler être la véritable mort du disque.

Par Guillaume Narduzzi, publié le 01/03/2019