AccueilMusique

Quand spotify s'amuse avec les stats de ses utilisateurs

Publié le

par Arthur Cios

« Chers 3 749 personnes qui ont streamés « It’s the End of the World As We Know It » le jour du Brexit, accrochez-vous » (© Spotify)

"À la personne qui a fait une playlist intitulée 'Coup d'un soir avec Jeb Bush comme s'il était une James Bond Girl dans un casino européen', on a tant de questions à vous poser."

<em>"Aux 3 749 personnes qui ont streamé 'It's the End of the World As We Know It' le jour du Brexit, accrochez-vous."</em> (© Spotify)

L'année 2016 a été, disons bizarre. Et Spotify joue dessus dans une nouvelle campagne internationale, affichant aux États-Unis, en Angleterre, en France et en Allemagne des données liées à la consommation de musique par pays un peu surprenantes et pour la plupart marrantes — dont on a envie de croire à la véracité.

On apprend ainsi que les Français écoutent plus The Weeknd le vendredi (lol), que quelqu'un aurait créé une playlist nommée "Coup d'un soir avec Jeb Bush comme s'il était une James Bond Girl dans un casino européen", ce qui est pour le coup assez génial, ou encore que 3 749 Britanniques auraient streamé "It's the End of the World As We Know It" de R.E.M. le jour du Brexit.

Voici d'autres photos de cette campagne, qui n'en est qu'à ses débuts et qui risque de bien nous faire marrer dans les prochaines semaines.

On est bien curieux de voir le contenu de cette playlist, du coup. (© Spotify)

The Weeknd sur la colonne de Juillet à Bastille, Paris. (© Spotify)

Existe-t-il vraiment des gens qui peuvent écouter 42 fois "Sorry" de Justin Bieber en une journée ? On a des doutes (© Spotify)

À voir aussi sur konbini :