featuredImage

Arrêtez tout : un nouveau film sur les Spice Girls va sortir en 2020

Paramount Animation a révélé hier un projet de long-métrage sur le groupe mythique, avec la sortie de morceaux inédits.

Elles démarraient toutes les cinq leur carrière il y a plus de 25 ans et pourtant, les Spice Girls sont bel et bien de retour en 2019. Tournée mondiale aux quatre coins du globe, location du tourbus utilisé pour Spice World… Cette fois, les chanteuses reviendront sur grand écran, puisque Paramount a dévoilé hier son projet de long-métrage à leur sujet.

En plus d’être réalisé et produit par une équipe composée majoritairement de femmes, comme le relate le Hollywood Reporter, le film sera l’occasion pour les cinq artistes des années 1990 de créer de nouveaux morceaux, toutes ensemble. Oui, oui, a priori, même Victoria Beckham prendrait part au film selon les premières informations révélées. Mais rassurez-vous, ce dernier comportera également leurs plus grands hits à l’instar de "Wannabe", of course.

Mireille Soria, productrice à Paramount, assure même que ce sont les Spice Girls elles-mêmes qui sont à l’origine du prochain long-métrage : "Elles avaient déjà une idée qu’elles souhaitaient développer à nos côtés", a-t-elle expliqué hier. Elle a également ajouté que celles-ci étaient "extrêmement impliquées" dans le film, dont la sortie est prévue par le studio pour 2020.

The Guardian va même plus loin, en donnant quelques indications sur le prétendu scénario, dans lequel les Spice Girls deviendraient des super-héroïnes. Les rumeurs de 2018 semblent donc être confirmées.

Melanie Chisholm, Geri Halliwell, Melanie Brown et Emma Bunton seront donc sur tous les fronts cette année, oscillant entre tournage du long-métrage, production de la bande-originale et leur nouvelle tournée. Pour rappel, Spice World, leur premier biopic, avait rapporté 151 millions de dollars au box-office mondial en 1997, en dépit des critiques… Il ne reste plus qu’à voir si les fans seront toujours aussi fidèles, deux décennies plus tard.

Par Eléna Pougin, publié le 13/06/2019

Copié