Souvenirs de Coachella : une épidémie d'herpès a éclaboussé les festivaliers

Ce qui se passe à Coachella ne reste pas forcément à Coachella...

Coachella n'aura pas marqué que les esprits et les oreilles, il semblerait qu'en plus de la folle programmation, les MST se soient aussi invitées au célèbre festival. C'est HerpAlert, site web de diagnostic et de traitement en ligne des Infections et Maladies Sexuellement Transmissibles qui en a fait le constat : le nombre de personnes cherchant à obtenir un traitement contre l’herpès génital dans les zones entourant le festival californien a drastiquement augmenté, une fois les derniers concerts terminés.

HerpAlert est sur la coup depuis 2 ans maintenant, car c'est loin d'être la première fois, ils ont pris connaissance des médecins qui délivraient des ordonnances aux pharmacies après que des gens ont soumis des... photos de leurs problèmes. Pour rappel, le délai d'exécution du traitement est extrêmement rapide : 2 heures environ.

Publicité

Ainsi pour cette année, 1 105 cas ont été rapportés dans les comtés d'Indio, Palm Desert et Coachella Valley – ainsi que dans les comtés L.A., Orange et San Diego où vivent la plupart des spectateurs, contrairement à 12 cas par jour en moyenne. Comme quoi, un selfie avec Ariana Grande ne sera pas forcément le souvenir le plus marquant à ramener de Coachella cette année.

Par Pierre Bazin, publié le 26/04/2019

Pour vous :