AccueilMusique

SoundCloud autorise à nouveau les mix de DJ

Publié le

par Arthur Cios

Finalement, le célèbre site de streaming SoundCloud va autoriser de nouveau les mix de DJ mais aussi les remix et mash-up "amateurs".

Si c'est en partie les mix d'artistes qui ont rendu célèbre le site de streaming, permettant l'émergence d'une véritable scène SoundCloud, ces derniers avaient la vie dure ces derniers temps puisque la plupart d'entre eux étaient tout simplement supprimés du site pour des questions de droit d'auteur. Une situation qui ne faisait qu'empirer, à tel point que la communauté commençait petit à petit à déserter alors que les principaux concurrents se mettaient à diffuser de leur côté ce genre de contenu.

Trax nous apprend néanmoins que cela devrait évoluer. Dans une interview du fondateur Eric Wahlforss par le site allemand Groove, il explique ainsi avoir négocié avec l'équivalent allemand de la SACEM, la GEMA, et que la situation avait donc changé :

"Cela signifie que l’on peut maintenant mettre en ligne des mix de DJ sans problème et de manière légale sur SoundCloud. C’est donc une nouvelle très positive pour les DJ."

On en sait pas beaucoup plus mais cette annonce était attendue depuis quelques temps. En effet, lors de notre rencontre avec le big boss de SoundCloud l'été dernier, nous sommes longuement revenus sur l'idée de monétisation des contenus musicaux, en partie grâce au service "SoundCloud Go". Alexander Ljung nous disait alors que ce système pourrait justement aider au maintien desdits mix :

"C’est une autre avancée de notre accord avec les labels et les majors. Ça créer un cadre qui permet la monétisation des remix et de ce genre de choses. On monétise et une partie de l’argent est redistribuée aux créateurs originaux. Avant, les gens voulaient juste enlever ce type de contenu, maintenant cela pourrait leur rapporter de l’argent."

Cela reste intéressant pour nombre d'utilisateurs. En revanche, on a appris dans le même laps de temps que finalement le site ne sera probablement pas racheté par Spotify — ce qui sera vu comme une bonne nouvelle par certains et une mauvaise par d'autres.

À lire également -> SoundCloud passe au payant : son fondateur répond

À voir aussi sur konbini :