Sony Music va-t-il finalement virer le producteur de Kesha ?

L'entreprise Sony Music mettra-t-elle fin à son contrat avec le producteur Dr. Luke, accusé de viol par Kesha ? Apparemment, il y a peu de chances.

Il y a quelques semaines, la loi tranchait et décidait que le contrat liant Kesha à Lukasz Gottwald – plus connu sous le nom de Dr. Luke – ne serait pas rompu, et ce malgré une plainte pour agression sexuelle. Une affaire qui n'a pas fini de faire parler ! 

Sony avait déjà déclaré qu'il lui était impossible de se séparer de son producteur. À l'inverse, on peut  lire sur le site The Wrap que l'indignation publique provoquée par l'affaire Kesha pourrait bien mettre fin à ce contrat un an avant son terme, en 2017. Alors, où en est-on ?

Publicité

11045505_10153377593244459_7203664707930820847_n

Kesha (© Facebook Kesha)

L'affaire controversée qui oppose la star de la pop à Dr. Luke ne semble pas tourner à l'avantage de la jeune femme. En effet, Sony ne serait pas en position de mettre fin de manière anticipée à son contrat avec Dr. Luke. Le géant de la musique serait pieds et poings liés dans cette affaire, et cela tiendrait essentiellement au fait que Kesha a signé, non pas avec l'entreprise Sony elle-même, mais avec Kemosabe Records, une maison de disques associée à Sony pour une période de 5 ans, mais qui est gérée par Dr. Luke.

Des millions d'internautes, dont Lady Gaga, Bethany Cosentino et même Taylor Swift, qui a fait don à la chanteuse de la somme de 250 000 dollars (environ 220 000 euros), se sont mobilisés contre Dr. Luke, réclamant son éviction de chez Sony, et de l'industrie de la musique en général.

Publicité

Malheureusement, tous ces espoirs semblent balayés par une déclaration d'un représentant de Dr. Luke réfutant en bloc les assertions du site The Wrap :

"Tout cela est faux. Dr. Luke entretient d'excellentes relations avec Sony. Ses conseillers sont en contact régulier avec les plus haute instances de la boîte, et il n'y a jamais eu aucune tension."

 Dans la foulée, un autre porte-parole de Dr. Luke démentait hier toute information selon laquelle Sony envisagerait de mettre un terme à sa collaboration avec le producteur.

Publicité

Les internautes passent à l'action

Une fois de plus, les grosses pointures de l'industrie de la musique démontrent leur manque de compassion, d'humanité et d'empathie envers les femmes de ce milieu confrontées à des situations pour le moins délicates. Et bien que Sony n'ait pas encore fait part de sa réaction, il est à craindre que la boîte se soucie plus de la protection d'un violeur présumé que de l'injustice subie par une innocente jeune femme.  

Finissons tout de même sur une note positive. Il semblerait bien que certains envisagent de se charger eux-mêmes de rendre à Dr. Luke la monnaie de sa pièce. Ainsi, l'autre soir Ly Moula a annoncé sur Twitter qu'il balançait des samples et des échantillons de batterie de Dr. Luke. Les retweets ne se sont pas fait attendre tandis que les supporteurs de Kesha téléchargeaient et partageaient à qui mieux mieux. Comme quoi il ne faut jamais mettre tout le monde dans le même sac...

Traduit de l'anglais par Erika Lombart

Publicité

À lire - > Kesha remercie ses fans en chanson après sa bataille perdue contre son producteur

Par Lydia Morrish, publié le 11/03/2016

Pour vous :