AccueilMusique

Pac-Man est un sale mutant drogué selon le dernier clip de Sleaford Mods et Leftfield

Publié le

par Théo Chapuis

Leftfield s'acoquine de Sleaford Mods pour le clip animé de "Head And Shoulders". Spoiler : Pac-Man est une grosse merde.

Non, William Leymergie. Non, non et non, Pac-Man n'est pas "un gentil p'tit bonhomme" essayant d'échapper à de méchants fantômes. Non, Pac-Man n'est pas "rond comme un ballon", mais bouffi par une consommation d'aliments synthétiques et desséchés. Non, il n'est pas "plus jaune qu'un citron", il est verdâtre et faiblard à cause de toute une vie passée à avaler tout ce qu'il trouve dans les rues de nos périphéries urbaines déshumanisées.

Alors tais-toi, William Leymergie. Sleaford Mods et Leftfield ont raison, Pac-Man est une ordure. Je l'ai toujours su, mails ils vous le diront mieux que moi dans le clip de "Head And Shoulders", réalisé selon trois techniques de film d'animation différentes, s'il vous plaît : dessin traditionnel, stop-motion et animation 3D. Sur une instru dub signée du duo électro vétéran Paul Daley/Neil Barnes (mais si, rappelez-vous : ils étaient déjà dans la B.O de Trainspotting), les paroles de Jason Williamson font mouche, comme toujours – une grosse mouche, verte et bourdonnante, plombée et malade.

À vous de nous dire, maintenant : à part la Fat White Family et Sleaford Mods, que reste-t-il de punk en Albion ?

Le titre "Head And Shoulders" est tiré d'Alternative Light Source, le premier album studio du duo Leftfield depuis 1999, sorti le 8 juin 2015. Le clip a été réalisé par Ewan Morris et Casey Raymond.

À voir aussi sur konbini :