AccueilMusique

Skrillex et Justin Bieber nient les accusations de plagiat pour "Sorry"

Publié le

par Juliette Geenens

Face aux accusations de plagiat, le chanteur canadien et le producteur californien ont affirmé qu'ils n'ont "rien volé" pour composer le morceau "Sorry".

"Déso pas déso." (© Justin Bieber Vevo)

"Sorry, not sorry", comme on dit sur Internet. Accusés de plagiat par la chanteuse White Hinterland, de son vrai nom Casey Dienel, Justin Bieber et Skrillex se sont enfin décidés à lui répondre... sur Twitter. C'est le DJ et producteur américain qui a fait le premier pas, rapporte Billboard, ce vendredi 27 mai. Il a tenté de prouver que lui et le jeune chanteur n'avaient rien plagié, via une vidéo dans laquelle Skrillex montre le processus de création du titre "Sorry", sur son ordinateur.

"DÉSOLÉ mais nous n'avons pas volé ceci"

Justin Bieber, par la suite, a retweeté son collaborateur en réutilisant le hashtag #wedontsteal ("nous ne volons pas" en français.)

Tous deux garantissent donc n'avoir jamais copié le morceau de la chanteuse, intitulé “Ring the Bell”, sorti en 2014 – soit un an avant "Sorry". White Hinterland a déposé une plainte le 26 mai dernier. Elle estime que les voix féminines que l'on peut entendre au début de la chanson de Justin Bieber ont été récupérées sans autorisation préalable. Si l'on compare les deux chansons entre elles, il faut admettre que la ressemblance est troublante.

L'artiste et ses avocats ont essayé de contacter Justin Bieber afin "de discuter en privé à propos du problème de violation, mais ils ont refusé", explique-t-elle dans un post public sur Facebook, publié ce jeudi 26 mai. Le refus et le silence de Justin Bieber ont finalement poussé la chanteuse à le poursuivre en justice.

À voir aussi sur konbini :