AccueilMusique

Le site de Woodstock est désormais un lieu historique protégé

Publié le

par Chayma Mehenna

À l’aube du 50e anniversaire du Summer of Love, Bethel Woods Center for the Art, site du festival Woodstock en 1969, a été ajouté au registre national des lieux historiques et est désormais protégé.

Andrew Cuomo, gouverneur démocrate de New York, a annoncé ce mardi que les 323 hectares situés à 144 kilomètres au nord de la ville de New York font désormais partie des 120 000 édifices historiques, structures et sites disséminés un peu partout aux États-Unis, bénéficiant du statut de lieu historique protégé. D’après le Huffington Post Québec, une inscription sur ce registre national permet à ces lieux historiques de bénéficier de subventions pour assurer leur préservation.

Si Bethel Woods Center for the Art mérite amplement ce statut, c’est que le lieu a rassemblé plus de 450 000 pacifistes du 15 au 18 août 1969 alors que c’était encore la ferme laitière de Max Yasgur. Ce rendez-vous dans un coin perdu de la vallée de l’Hudson s’était fait autour des plus grandes pointures musicales de l’époque, de Jimi Hendrix à Janis Joplin. S’exprimant à propos de ce festival légendaire qu’est Woodstock, Andrew Cuomo a expliqué :

"Woodstock fut un moment crucial de l’histoire de l’État de New York et de l’histoire américaine faisant le point entre art et musique lors d’un évènement qui changea le paysage culturel et politique de notre nation entière."

Une bonne nouvelle pour la directrice générale du lieu qui explique que cela favorisera "les initiatives éducatives et culturelles du musée et des lieux environnants qui incarnent l’esprit des années 1960".

À lire -> "The summer of love experience art: fashion and rock’n’roll", exposition anachronique

À voir aussi sur konbini :