AccueilMusique

Sinead O'Connor a menacé de se suicider sur Facebook

Publié le

par Théo Chapuis

Ce dimanche, Sinead O'Connor a donné des sueurs froides à la police irlandaise en postant sur Facebook ce qui ressemblait à une lettre de suicide. Elle a finalement été retrouvée et soignée.

A 48 ans, Sinead O'Connor semble traverser une période très difficile de sa vie

Dimanche soir, Sinead O'Connor a failli faire une grosse bêtise. La chanteuse irlandaise aurait apparemment tenté de mettre fin à ses jours. C'est elle-même qui avertissait le monde entier dans un long post sur Facebook où elle prétendait avoir ingurgité une "surdose" de drogue ou de médicaments.

Elle a été reportée "saine et sauve" par la police de Dublin une heure et demie après que ce message alarmant soit posté. Après sa localisation, elle recevait immédiatement des soins médicaux.

"Il y a une limite à ce qu'une femme est capable de supporter", écrit-elle. "Ce qui m'a été fait cette semaine était d'une épouvantable cruauté". Elle décrit ensuite des soucis d'ordre familiaux avec ses enfants, décrit sa douleur d'avoir coupé ses relations avec sa famille et annonce autant qu'elle tente de justifier son acte, qui aurait pu s'avérer mortel :

Il n'y a pas d'autre moyen d'obtenir le respect. Je ne suis pas chez moi, je suis dans un hôtel, quelque part en Irlande, sous un autre nom. [...] Si je ne publiais pas ceci, mes enfants et ma famille ne le sauraient même pas. Je pourrais être morte depuis des semaines sans qu'ils ne le sachent.

Son adieu à la musique ?

Samedi déjà, la chanteuse de 48 ans lâchait un message amer sur le réseau social : "La musique, c'est terminé pour moi. La musique a fait ça. M'a rendue invisible y compris à l'égard de mes enfants. Tué mon âme. Je ne retournerai jamais à la musique". Elle était opérée d'une hystérectomie en août (soit une ablation de l'utérus), qu'elle avait elle-même documenté sur les réseaux sociaux, et avait annulé tous ses concerts de l'année au motif que son fils souffrait de problèmes de santé mettant sa vie en danger.

Révélée en 1987 après un album encensé par la critique, The Lion And The Cobra, l'Irlandaise qui milita pour les droits des femmes est surtout célèbre pour "Nothing Compares 2 U", tube guimauve de l'année 1990 composé par Prince.

À voir aussi sur konbini :