AccueilMusique

Le festival Tomorrowland met le vinyle à l'honneur

Publié le

par Aline Cantos

Tomorrowland mainstage

Le festival Tomorrowland avait déjà annoncé une scène dédiée à l'opéra, c'est au tour des puristes de la musique électronique de se réjouir avec une scène 100% vinyle. 

Scène principale du festival Tomorrowland, 2014

Chaque année, le rendez-vous de l'EDM est fixé en Belgique. Tomorrowland mobilise des moyens de taille. Le festival accueille à chacune de ses éditions plus de 180 000 participants qui se battent pour attraper une place dans les minutes qui suivent la mise en vente. Habitué à un public jeune et généraliste, Tomorrowland prend un tournant bien surprenant. En 2015, la scène vinyle draguera aussi les plus fervents amateurs de son.

Très commercial, l'évènement qui prend des allures de mini-villes le temps des festivités semble cette année déterminé à revenir à une forme plus authentique de musique électronique. Alors, certes, la programmation laisse parfois à désirer, avec des David Guetta et Martin Solveig programmés ça et là, mais l'édition 2015 promet un retour aux sources qui tombe à pic.

Une scène vinyl-only

Déjà avec l'annonce de la participation de l'Orchestre National de Belgique, Tomorrowland avait créé la surprise. La scène vinyle vient compléter le teasing de l'évènement en promettant une édition inédite.

Sven Väth, grand nom du genre, arrivera tout droit de son Allemagne afin de faire de cette scène le cœur de Tomorrowland 2015. Ses comparses de Cocoon Recordings seront aussi là pour assurer le show et donner au public un véritable retour sur investissement.

À l'heure où l'Electronic Dance Music (EDM) a pris d'assaut beaucoup de festivals, réveillant toute l'amertume des véritables adeptes de musique électronique, le retour au vinyle apparaît comme une bénédiction pour les plus puristes et confirmant par là même la montée en puissance d'un vinyle longtemps délaissé.

À voir aussi sur konbini :