On vous présente Salò, le nouveau club alternatif qui va succéder au Social Club

Ne dites plus "Social Club", dites Salò.

"Salò est un club artistique consacré aux mouvements alternatifs attachés aux principes de contre-culture, d'indépendance ou de libre-expression."

Publicité

Voilà ce que l'on peut lire dans les premières lignes descriptives de Salò, le club qui va désormais prendre place au 142 rue Montmartre, une adresse bien connue des Parisiens sous l'ancien nom de Social Club, qui avait officié dans l'univers de l'électro, entre 2008 et 2015, en devenant la maison de labels comme Bromance, Ed Banger, Institubes ou encore ClekClekBoom.

C'est désormais sous un nouveau nom qu'il reprend vie, sous l'impulsion de Manifesto, propriétaire de Nuits Fauves, le Wanderlust et du Silencio. Cette fois-ci, la direction artistique sera assurée par Coralie Gauthier et Anne-Claire Gallet (Flash Cocotte).

Une référence cinéphile

"Salò" ? La référence provient bien évidemment du film culte de Pier Paolo Pasolini, Salò ou les 120 journées de Sodome (1976), soit l'histoire de quatre notables qui décident en 1943, dans la république fasciste fantoche de Salò, de kidnapper 18 jeunes filles et garçons pour les emmener dans un somptueux palais. Ces derniers seront soumis à leurs désirs, du plaisir à la souffrance la plus extrême.

Publicité

Ce nouveau club entend faire parler de lui à travers une affiche artistique réjouissante. Chaque semaine, Salò invitera un artiste, qu'il vienne du cinéma, de la musique ou de la mode. Il lui sera offert la possibilité de "créer un décor visuel et sonore, en programmant des installations, des vidéos, des concerts ou des performances". Et le club de préciser, comme pour mieux répondre aux attentes des anciens du Social : "La nuit se poursuit jusqu’au petit matin avec des Djs invités ou résidents."

Au programme, donc, des concerts, des DJ sets, des vidéos, des performances, du voguing, du cirque, de la bouffe et de l'alcool. Et si l'ouverture officielle se fera le 10 novembre prochain avec Antoine d'Agata à l'occasion des 20 ans du festival Paris Photo, c'est le cinéaste Abel Ferrara qui s'occupera, du 20 au 22 octobre, de lancer les festivités dans le cadre d'une pré-ouverture.

Publicité

Par Louis Lepron, publié le 17/10/2016

Copié

Pour vous :