Roméo Elvis se transforme en Willy Wonka du cannabis pour son clip "Chocolat"

Le rappeur belge reprend le conte de Roald Dahl à sa façon pour en faire une fable décalée sur la fumette.

Chocolat est le titre de l’album de Roméo Elvis, et aussi un des morceaux les plus emblématiques de son projet, produit par Eazy Dew. Dans celui-ci, le rappeur entretient une relation amour-haine avec le cannabis. Il continue cette autocritique dans son visuel en prenant comme comparaison le thème de Charlie et la Chocolaterie, le roman de Roald Dahl publié en 1965.

Publicité

En jouant sur la corde sensible de la drogue et de la jeunesse, Roméo Elvis transforme un sujet tabou en divertissement engagé. Cet équilibre difficile est le même que celui qu’on retrouve sur tout l’album du rappeur, souvent avec grande justesse, parfois avec un peu de maladresse.

Ce clip est aussi l’occasion pour Roméo Elvis de se livrer à toutes sortes d’excentricités vestimentaires pour prendre l’apparence de Willy Wonka version THC. On se souvient bien sûr de Johnny Depp qui a joué ce rôle dans le film de Tim Burton en 2005, et aussi de Gene Wilder qui a campé le célèbre Willy en 1972.

Roméo Elvis devient donc une nouvelle figure de ce personnage célèbre en transformant les barres chocolatées en drogues récréatives dont il ne faut pas abuser.

Publicité

Par Aurélien Chapuis, publié le 30/10/2019

Copié

Pour vous :