AccueilMusique

À voir : Roméo Elvis dessine ses problèmes de santé dans le clip de "Ma tête"

Publié le

par Jérémie Léger

Romeo Elvis Clip « Ma Tête »

Roméo Elvis continue d’illustrer son projet Morale 2 avec le clip de "Ma Tête". Un morceau fort, dans lequel il s’exprime sur ses nombreux handicaps.

Roméo Elvis est sans conteste l’un des rappeurs les plus talentueux du plat pays. Avec son disque Morale 2, en collaboration avec son beatmaker fétiche Le Motel, il a grandement participé, aux côtés de Damso, Hamza, Caballero & Jeanjass et bien d’autres, à la mise en avant de la scène belge dans le paysage rap francophone. Dans le très épuré clip de "Ma Tête", réalisé à partir de dessins, il s’emploie à exprimer en musique et en images ses nombreux problèmes de santé.

En plus de quelques troubles de la mémoire, l’artiste souffre en effet d’un acouphène, un mal répandu chez les musiciens. Quèsaco ? Comme il l’explique dans une interview à Nova, le rappeur belge est régulièrement sujet à des troubles auditifs comme les oreilles qui sifflent, bourdonnent ou ronronnent de manière épisodique. Autant de syndromes qui peuvent mener celui qui en souffre à la folie, comme Roméo Elvis l’exprime d’ailleurs clairement dans son refrain.

"Ma tête est pleine à craquer / Dans mon milieu c’est un bon signe
Mon état mental inquiète mes frères, j’ai pas lu les consignes / L’oreille siffle encore, putain, putain / L’oreille siffle encore."

Son état de santé a beau être préoccupant, cela n’empêche pas le rappeur belge de savourer pleinement son succès. Pendant que tout le monde attendait la diffusion des Grammy Awards ce week-end, les D6bels Awards, équivalents belges des Victoires de la Musique, avaient lieu la semaine dernière à Liège.

Pour cette troisième édition, le duo Roméo x Motel était évidemment à l’honneur. L’album Morale 2 est même reparti avec deux récompenses, dans la très prestigieuse catégorie du Meilleur album de l’année et dans la catégorie Hip-hop. Voilà qui est de bon augure avant la sortie de Morale2Luxe, la réédition de leur dernier projet, d’ores et déjà prévue pour ce mois de février.

À voir aussi sur konbini :