Rolling Stones : une version inédite de "Brown Sugar" avec Eric Clapton

Eric Clapton qui tricote avec sa Fender sur le sexy "Brown Sugar" des Rolling Stones ? Une sucrerie qui arrive près de 44 ans après la sortie de Sticky Finger.

De sales petites teignes. En 1971, c'est encore ça, l'image des Rolling Stones. Deux ans plus tôt, leur lunatique guitariste Brian Jones coulait au fond de sa piscine, lesté par la drogue, l'alcool et le vague à l'âme. Peu importe, ça n'empêche pas la bande de Mick Jagger de sortir succès sur succès après le raté psyché de Their Satanic Majesties Request en 1967. Suivent Beggars Banquet, Let It Bleed, puis Sticky Fingers et sa pochette légendaire : gros plan d'un large pénis prêt à faire péter à tout moment l'emprise de ce jeans trop serré – une œuvre d'Andy Warhol, qui photographia l'organe de l'une de ses muses.

44 ans après sa parution, les Rolling Stones offrent une nouvelle jeunesse à cet album mythique qui sortira à nouveau en version remasterisée le 8 juin 2015 chez Universal. À cette occasion, le plus rock des groupes de rock en profite pour bourrer la galette avec quelques gras inédits. Il a déjà dévoilé une version étendue de "Bitch", régalez-vous désormais avec un inédit de "Brown Sugar" avec rien moins qu'Eric Clapton à la guitare solo, tout en slide, reconnaissable à la première note – sans qu'on sache pour autant en quelle année cette version a été immortalisée.

Publicité

Une rencontre au sommet qu'on nous avait cachée trop longtemps.

Dans une chronique rétrospective, le magazine Q aurait écrit les lignes suivantes : "Les Stones sont à leur pic d'assurance et de grandiloquence... Une formule magique pleine d'âme, de junkir blues et de macho rock". Quoi qu'il en soit, Sticky Fingers a atteint la place numéro 63 dans la liste des 500 plus grands albums de tous les temps du magazine Rolling Stone. C'est mérité.

Publicité

Par Théo Chapuis, publié le 03/06/2015

Copié

Pour vous :