Leonard Cohen at the Arena in Geneva, 27 October 2008

RIP Leonard Cohen

Le poète canadien s'est éteint à l'âge de 82 ans le 7 novembre, trois semaines après la sortie de son quatorzième album, You Want It Darker.

Il y a trois mois, nous vous parlions de la poignante lettre que Leonard Cohen avait écrite à Marianne Ihlen lorsqu'il apprit qu'elle souffrait d'une leucémie, juste avant qu'elle ne s'éteigne le 28 juillet dernier. On pouvait y lire :

Publicité

"Marianne, le temps où nous sommes devenus si vieux, où nos corps se dégradent est arrivé, et je pense que je te suivrai bientôt. Sache que je suis si proche de toi que si tu tends la main, je pense que tu pourras atteindre la mienne."

C'est le 10 novembre, sur sa page Facebook, que la nouvelle est tombée : le chanteur-compositeur-écrivain-poète canadien est mort à l'âge de 82 ans. Son dernier disque, le quatorzième, You Want It Darker, était sorti le 21 octobre, et était imbibé du chagrin de l'artiste face à la disparition de sa muse de toujours.

Publicité

So long Leonard

Né en 1934 à Montréal, Leonard Norman Cohen a d'abord écrit des romans et de la poésie avant de produire ses premiers morceaux de folk, pour un album particulièrement mélancolique publié en 1967, Songs of Leonard Cohen. On y trouve certains de ses plus grands succès, comme  "So Long Marianne" ou "Suzanne".

Depuis, 13 autres longs formats avaient vu le jour, ainsi que plusieurs albums live. Certains de ses titres resteront dans la légende, comme "Bird on the Wire" sorti en 1969 sur Songs From A Room, ou encore le cultissime "Hallelujah", sorti en 1984 sur Various Positions et repris depuis par des dizaines d'artistes.

Publicité

Depuis quelques années, Leonard Cohen était plus prolifique que jamais, malgré sa faiblesse physique (il avait notamment subi plusieurs fractures à la colonne vertébrale). Comme le prouve le somptueux You Want It Darker, il n'avait rien perdu de sa verve. Dans une interview accordée à Pitchfork concernant ce disque, le poète déclarait le mois dernier être prêt à mourir.

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau s'est exprimé sur Twitter, avant de citer les paroles de "Hallelujah".

Publicité

So long, Leonard.

Par Arthur Cios, publié le 11/11/2016

Pour vous :