AccueilMusique

À écouter : la reprise acoustique bluffante de "Bodak Yellow" de Cardi B, par Chloe x Halle

Publié le

par Léa Marie

Youtube

Les sœurs Chloe et Halle Bailey, plus connues sous le nom de "Chloe x Halle", reviennent avec une reprise acoustique bluffante de "Bodak Yellow", de Cardi B.

Chloe et Halle ont encore frappé. À 19 et 17 ans, les protégées de Beyoncé – devenues célèbres grâce à leurs reprises acoustiques des plus grands hits sur YouTube – reviennent en s’attaquant à l’incontournable "Bodak Yellow", de la rappeuse Cardi B.

Un pari risqué qu’elles ont relevé avec brio : en moins d’une semaine, leur version guitare du tube hip-hop avoisine les 200 000 vues sur Instagram et les 90 000 sur YouTube. Un buzz alimenté par des milliers de fans qui, via les commentaires, ont massivement interpellé Cardi B afin qu’elle constate elle aussi le talent des deux sœurs.

Pour rappel, le succès de Chloe x Halle remonte à 2013, année où le duo décide d’ouvrir une chaîne YouTube via laquelle elles réinterprètent leurs chansons favorites : "Strange Fruit" de Billie Holiday, "Royal" de Lorde, "Girl On Fire" d’Alicia Keys, ou encore "Pretty Hurts" de Beyoncé.

Avec ses 14 millions de vues sur YouTube, c’est cette reprise qui va propulser leur carrière :

"On a reçu un e-mail de Parkwood Entertainment, le label de Beyoncé, qui disait : 'On adore cette reprise, on aimerait beaucoup la poster sur les réseaux sociaux de Beyoncé. Avez-vous un label ?' Et deux jours plus tard, on a reçu un appel qui nous expliquait que Beyoncé voulait nous signer sur son label… Ce jour-là a changé nos vies."

Fortes de cette visibilité, Chloe et Halle sortent leur premier EP, Sugar Symphony, en avril 2016. Cinq titres atmosphériques qu’elles ont elles-mêmes composés. Mieux encore, elles ont l’honneur de faire la première partie de la Formation Tour, tournée mondiale de Beyoncé.

En mars 2017, elles sortent enfin leur première mixtape, The Two of Us, intégralement publiée sur YouTube. Une façon de rappeler leur gratitude envers la plateforme, qui les a révélées.

À voir aussi sur konbini :