AccueilMusique

Un plan d’urgence est à l’étude pour sauver les festivals cet été

Publié le

par Hong-Kyung Kang

Facebook Solidays

De nouvelles mesures seront présentées par la ministre de la Culture Roselyne Bachelot aux organisateurs le 15 février prochain.

Le secteur de l’événementiel pourrait commencer à voir le bout du tunnel. Le mois dernier, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot affirmait au micro de RTL sa volonté de redonner vie aux festivals : "On va aller dans les festivals cet été, on a le temps."

La ministre avait rappelé que la pandémie ne permettait actuellement pas d’établir un calendrier culturel absolument fiable et avait refusé de mettre en place un "passeport vaccin" pour accéder aux lieux culturels, système qui serait discriminatoire, la vaccination n’étant pas obligatoire en France. Le manque de visibilité concernant l’évolution de l’épidémie empêche la prise de décisions durables.

15 jours pour sauver les festivals

C’est ainsi que le vendredi 29 janvier dernier, la ministre s’est entretenue avec des responsables de festivals français (Eurockéennes, Vieilles Charrues, Francofolies…), l’association Technopol, et le Prodiss, syndicat national du spectacle musical et de variété, afin de discuter des termes de cette réouverture cet été. Suite à cette discussion, Roselyne Bachelot a annoncé qu’elle reviendrait vers les différentes parties le 15 février, afin de leur faire part des aides éventuelles et des dispositifs mis en place par l’État.

Afin de maintenir la jauge debout, considérée comme étant "au cœur même de nombreuses esthétiques", le Prodiss organise actuellement, en collaboration avec l’APHP (le CHU de l’Île-de-France) et la ville de Paris, un concert test rassemblant plus de 1 000 personnes idéalement debout, masquées, et non distanciées. L’idée est de reconstituer un concert dans les conditions les plus réalistes possibles, afin de planifier une réouverture durable.

Le Prodiss espère donc que les pouvoirs publics aideront à sauvegarder la pérennité des festivals, tandis qu’à l’étranger le légendaire festival britannique Glastonbury est annulé et que Coachella est reporté pour la 3e fois consécutive. On espère pourtant encore que la promesse de Roselyne Bachelot, "on va aller dans les festivals cet été", ne reste pas lettre morte. 

À voir aussi sur konbini :