AccueilMusique

Renaud défend le professeur Raoult dans sa chanson épique sur le coronavirus

Publié le

par Pénélope Meyzenc

©YouTube – Renaud « Corona Song »

Le "Corona song" a été partagé mercredi soir sur Facebook et YouTube.

"Coronavirus, connard de virus", lance violemment la voix éraillée de Renaud dans le refrain de son nouveau titre surprise. Mercredi, le chanteur mythique a dévoilé son "Corona song", illustré par un clip tourné simplement dans sa région d’origine, le Vaucluse, au milieu de son jardin. Un nouveau titre dédié à "tous les potes qui ont souffert de ce putain de virus" et à "tous les soignants".

Veston en cuir, bras et pieds nus, dans un style mi-cow boy, mi-biker, c’est en guise de masque qu’il porte cette fois-ci son emblématique bandana rouge. Un accessoire très approprié pour le sujet de cette nouvelle chanson : la pandémie du coronavirus. Retour d’un Renaud particulièrement mécontent sur un morceau qui dénonce avec ferveur le moindre travers de la crise.

Sans aucune retenue, l’artiste veut nous livrer ses plus belles punchlines de type "T’as débarqué un jour de Chine, retournes-y, qu’on t’y confine, dans ce pays, où on bouffe du chien, des chauves-souris, du pangolin" ou encore "Moi j’m’en fous, j’suis immunisé. J’ai des anticorps par milliers. Mais j’ai aussi des anticons, faut dire qu’en France, ils sont légion". Bon…

Fonçant tête baissée dans les sujets polémiques, Renaud a aussi apporté son soutien au professeur Raoult dans ses paroles. Il défend ce "brave professeur", "conchié par ses confrères jaloux, par des pontes, des sommités, qui ont les moules (qui ont peur) de perdre du blé". Pour rappel, la théorie du professeur marseillais, défenseur de l’hydroxychloroquine, est toujours controversée.

Avec ce nouveau morceau composé par Thierry Geoffroy, le chanteur rebelle, à 68 ans passés, a peut-être un peu perdu de sa subtilité…

À voir aussi sur konbini :