AccueilMusique

Rejjie Snow part en cavale amoureuse dans le clip du génial "Egyptian Luvr"

Publié le

par Jérémie Léger

La perle groovy de Rejjie Snow, Aminé et Kaytranada extraite de Dear Annie, le premier album du rappeur irlandais, a enfin un clip digne de ce nom.

Après de longs mois d’attente, nous pouvons depuis le 16 juin dernier nous délecter de Dear Annie, le premier album très attendu de la pépite du rap irlandais Rejjie Snow. Souvent blâmé pour sa fainéantise à cause des multiples reports de la sortie son opus, l’artiste prouve aujourd’hui qu’il ne chôme pas en partageant le clip de son single phare "Egyptian Luvr".

Son succès, il le doit à son talent, mais aussi à la symbiose parfaite qu’il a su créer entre son flow chill, une somptueuse production groovy signée Kaytranada et ses deux invités de marque. La chanteuse californienne Dana Williams pour le refrain, mais surtout le prodige de Portland, Aminé, à ses côtés pour la première fois.

Comme le suggère le titre, sur ce morceau, le rappeur dublinois explore ses sentiments amoureux en se remémorant les derniers moments d’une relation marquante. Car si l’amour apporte des moments émotionnellement très forts, il peut aussi s’avérer destructeur par moments. Un déroulement parfaitement mis en images dans ce clip réalisé par Martin C. Pariseau.

Je te suivrai jusqu’au bout

À l’image, on retrouve un artiste écroué qui parvient à s’échapper d’un commissariat. Son premier réflexe est d’aller rejoindre sa dulcinée. Les retrouvailles sont émouvantes, mais de courte durée car Rejjie est vite recherché dans tout le pays. En réaction, les deux amoureux vont alors entamer une cavale à vélo dans l’espoir de retrouver une vie normale et loin de tout tracas.

Seulement voilà, ils seront reconnus par Aminé qui passait par là et qui s’empresse de prévenir la police. La course du couple va s’arrêter sur une route au milieu de rien, mais avant d’être rattrapés, les deux tourtereaux vont littéralement revivre le coup de foudre sous un pylône électrique, avant une chute pour le moins inattendue.

Quelques semaines plus tôt, l’artiste de 24 ans avait partagé une première vidéo pour son single phare, une session live de luxe qui donnait déjà au titre une saveur sans pareil. Ce n’est rien comparé à ce nouveau visuel. Les deux vidéos sont à voir et à revoir sans modération.

À voir aussi sur konbini :