AccueilMusique

Avec le Red Bull Dernier Mot, devenez le boss des battles de rap

Publié le

par Léa Marie

Le 18 novembre prochain, les 16 meilleurs MC de l’Hexagone s’affronteront au Bataclan, à Paris, lors d’un grand contest d’impro. Régies par des règles ultrastrictes, les battles seront évaluées par un jury d’exception… et un public sans pitié.

(© Universal Pictures)

"Tout le monde sait parler, certains savent rimer, seuls les meilleurs savent improviser." Tel est le credo du Red Bull Dernier Mot, qui se tiendra en direct le 18 novembre prochain, au Bataclan, à Paris. Sponsorisé par la marque qui "donne des ailes", l’évènement promet de rassembler les meilleurs MC de l’Hexagone pour une battle "d’un nouveau genre".

Le concept ? Les compétiteurs monteront deux par deux sur scène, en ignorant le thème de la battle qui les attend. Ils le découvriront au dernier moment, via un écran géant sur lequel apparaîtront des images ou des mots en seule guise de consigne. Cela permettra de s’assurer qu’aucune rime ne sera préparée à l’avance et que les concurrents se mettront réellement en danger.

Des règles impitoyables

Les prétendants au titre suprême seront évalués par un jury qui sera, selon les organisateurs de l’événement, "impitoyable". Bien entendu, le public ne manquera pas non plus de réagir. Comme le veut la tradition, c’est par la règle du "pile ou face" que sera désigné le MC qui lancera les hostilités. Et il faudra d’emblée tout donner car les battles seront extrêmement courtes : elles ne dureront que 60 à 120 secondes, selon les rounds. Le challenge sera donc énorme et récompensera les MC les plus réactifs et créatifs :

"Red Bull Dernier Mot, c’est la rime sans filet, un croisement inédit entre le clash et l’improvisation – deux disciplines rarement réunies dans un seul et même contest !"

Cerise sur le gâteau ? Les battles seront évaluées par un jury aussi prestigieux qu’éclectique, composé des rappeurs Youssoupha et Deen Burbigo, de Stéphane de Freitas (créateur du concours d’éloquence Eloquentia et à l’origine du documentaire À voix haute), mais aussi de Mehdi Maizi (animateur sur OKLM Radio), ou encore d’Artik (maître de l’impro et vainqueur du battle End of the Weak en 2006).

Le concours est ouvert à tous : "rappeurs, slameurs, plaideurs, comédiens, menteurs, moqueurs ou freestylers mais avant tout beaux parleurs…" Une application Android a même été conçue pour permettre aux candidats de se préparer aux sélections et de s’entraîner avant le jour J !

Pour vous porter candidat, rendez-vous sur le site du Red Bull Dernier Mot. Et pour toutes les infos sur l’event, c’est par ici.

Alors, prêts ?

À voir aussi sur konbini :