AccueilMusique

Raving Iran, le documentaire qui suit deux DJ de la scène techno de Téhéran

Publié le

par Arthur Cios

Dans son docu Raving Iran, la réalisatrice suisse Susanne Regina Meures suit deux DJ iraniens qui tentent tant bien que mal de vivre leur passion. À voir au Club Docu de Konbini le 18 mai prochain, en présence des intéressés.

Plusieurs mois durant, la réalisatrice suisse Susanne Regina Meures a suivi deux jeunes DJ iraniens, Anoosh Raki et Arash Shadram, d'une rave party en plein désert aux jours suivant leur premier gros festival en Suisse, en passant par le pressage illégal de leur album, une arrestation et la tentation de ne pas revenir, quitte à ne potentiellement jamais revoir leur famille.

Le documentaire qui en découle, Raving Iran, mêlant musique, politique et thèmes sociaux, se dévoile dans un trailer franchement poignant. Le film a été diffusé et chaleureusement reçu à Nyon, dans le cadre du festival Visions du réel, les 16 et 17 avril 2016. Pour l'occasion, Anoosh et Arash étaient également présents.

Tantôt filmé au téléphone en caméra caché, tantôt se rapprochant de la fiction, comme l'explique nos confrères de Tsugi, ce long métrage dépeint la peur permanente de nos deux protagonistes, entre paranoïa et espoir. Pour rappel, en 2014, six jeunes avaient été condamnés à six mois de prison et 91 coups de fouet pour avoir repris en vidéo le clip de Pharell, Happy.

Raving Iran a depuis été prochainement présenté dans des festivals consacrés au film documentaire à Toronto, Munich et Belgrade avant de revenir en Suisse.

En exclusivité donc, nous le diffuserons dans notre Club Docu le 18 mai prochain, au Majestic Bastille, à 20 heures, avec une session de questions réponses, avant de se diriger vers le Badaboom où le duo, qui se fait appeler Blade&Beard, jouera à partir de 23h. Pour plus d'informations, rendez-vous juste ici.

À voir aussi sur konbini :