AccueilMusique

Vidéo : Timothée Chalamet et Pete Davidson jouent les "rappeurs TikTok" et se font gifler

Publié le

par Valentin Després

Questlove a "interviewé" les deux comédiens lors du dernier Saturday Night Live et c’était génial.

La célèbre émission américaine Saturday Night Live a encore frappé. Cette fois-ci, elle a moqué dans un sketch très efficace une partie des artistes hip-hop issus de la nouvelle génération. Dans le viseur, des artistes comme Lil Pump, XXXTentacion, Lil Xan, Lil Uzi Vert ou encore 6ix9ine.

Baptisée "XXL Rap Roundtable" – en référence au magazine américain XXL, populaire notamment pour sa liste annuelle des rookies à suivre –, la parodie a réuni l’humoriste américain Pete Davidson et l’acteur franco-américain Timothée Chalamet.

Les deux comédiens jouent le rôle de rappeurs arrogants, très peu renseignés sur le genre musical auquel ils contribuent… mais massivement suivis sur TikTok. Interrogé par les actrices Ego Nwodim et Punkie Johnson (dans le rôle de Queen Latifah) ainsi que le musicien Questlove, le duo de rappeurs – Guaplord et $mokecheddathaassgetta (à vos souhaits !) – étale, non sans une certaine fierté, leur ignorance de la culture hip-hop.

Lorsqu’on leur pose la question des influences musicales majeures, ils disent apprécier le groupe de rock Fall Out Boys ou le couplet d’un hamster qui rappe dans une célèbre publicité automobile. Le tout, évidemment ponctué de nombreux "Yeet" ou de "Skurt skurt" de la part des deux rappeurs aux cheveux colorés et lourdement tatoués.

Le sketch pose de nombreuses questions : celle de l’appropriation d’une culture essentiellement noire par des artistes blancs, celle de la connaissance de la culture dans laquelle on s’insère ou encore celle de la légitimité que peut apporter (ou non !) le succès.

"Mon dernier morceau a été streamé 3 milliards de fois sur TikTok", lance avec arrogance Timothée Chalamet, ou plutôt $mokecheddathaassgetta. Le titre du fameux hit ? "Yeet", bien sûr. Questlove essaie tout de même de leur trouver des excuses : "Il y a de la place pour nous tous, le hip-hop est en constante évolution et je vous respecte de faire votre propre truc."

Après une courte performance dudit morceau, un mélange de sonorités façon Lil Pump ou 6ix9ine, Questlove ne parvient toutefois plus à se contenir et finit par gifler les deux artistes. "C’est ce qu’on avait tous envie de faire", conclut la présentatrice de l’émission, Ego Nwodim.

À voir aussi sur konbini :