AccueilMusique

Mais que sont devenus les profs de la Star Academy ?

Publié le

par Louise Leboyer

© TF1

Si le sort d'anciens candidats soulève beaucoup d'interrogations, le corps professoral aussi a du rebondir.

Douze ans déjà que l’académie la plus connue de France a fermé ses portes. Sept, si l’on prend en considération la résurrection (un peu loupée) de l’émission sur NRJ12. Le 20 octobre 2001, les Français découvraient un jeune Nikos tout fringant et faisaient la rencontre de la promo de 16 élèves de la Star Academy.

Chaque jour, la téléréalité suivait l’évolution des candidats, de leurs histoires d’amour à leurs difficultés en classe. Parce que, qui dit école, dit évidemment cours. Pour les dispenser, les élèves étaient entourés d’une équipe de professeurs déterminés à les former au métier. Entre cours de chant, de danse, d’expression scénique ou de théâtre, l’emploi du temps était bien rempli pour les habitants du château de Dammarie-les-Lys. 

Mais que sont devenus les profs de la Star Ac' ?

Armande Altaï, professeure de chant

 

Impossible d’oublier le look atypique de celle qui dispensait les cours de chant. Entre fascination et appréhension, la chanteuse lyrique était un réel personnage au sein de l’Academy. Après être revenue pour le poste de directrice dans la 8e saison, la chanteuse a disparu de nos écrans. En 2002, elle avait créé La Classe d’Armande Altaï au Centre de danse du Marais qu’elle dirige toujours à l’heure actuelle. Une activité qui lui permet difficilement de joindre les deux bouts. La chanteuse de 76 ans déclarait dans l’émission L’instant de luxe "Je n’ai pas d’argent, j’ai 900 € de retraite par mois […] Et je serai obligée de travailler jusqu’à ma mort !" Des difficultés qui n’auront pas eu raison de sa passion pour le chant.

Kamel Ouali, professeur de danse

"Et 1, 2, 3 et 4" Qui n’a pas rêvé que Kamel Ouali en personne vienne nous apprendre à danser sur une chaise ? Le chorégraphe était l’artiste à l’origine des différents tableaux de chaque prime. Entre la crainte et l’affection, les candidats ne savaient jamais vraiment sur quel pied danser avec ce prof. Depuis, Kamel Ouali a enchaîné les participations aux grosses productions de comédies musicales, qu’il a chorégraphiées et parfois mises en scène. Des Dix Commandements, en passant par Le Roi Soleil ou plus récemment L’Oiseau paradis avec Iris Mittenaere, le chorégraphe enchaîne les succès depuis 20 ans. Il a également été juré de La France a un incroyable talent.

Raphaëlle Ricci, professeure d’expression scénique

S’il y avait bien une prof qui faisait l’unanimité c’était Raphaëlle Ricci. Elle créait l’appréhension chez les staracadémiciens et les téléspectateurs. Si "Raphie" devait aider les candidats à exploiter leurs émotions, il n’était pas rare qu’elle en fasse pleurer un ou deux au passage. Chaque débriefe de prime était un moment de stress intense dans l’attente du verdict de la prof d’expression scénique au franc-parler. En 2009, elle a sorti le livre "Je ne chanterai pas ce soir", dans lequel elle révèle avoir été victime de violences psychologiques de la part de son compagnon. Depuis 2013, elle intervient, entre autres, au Pôle Paris Alternance où elle coache les élèves en communication à la prise de parole en public. Elle a récemment révélé qu’à l’époque de la Star Academy, perçue et montrée comme la "prof méchante", elle était la cible de menaces de mort qui lui ont valu la présence permanente de gardes du corps.

Oscar Sisto, professeur de théâtre

L’inoubliable accent argentin du prof de théâtre du château donnait envie de se lancer dans la comédie. Arrivé lors de la deuxième saison, le metteur en scène a enseigné aux élèves de trois promotions. À la tête de sa propre académie depuis 1998, Oscar Sisto continue d’enseigner mais également de mettre en scène. À la mise en scène de nombreuses pièces jouées dans des théâtres parisiens, on a également pu l’apercevoir de nouveau enseigner à la télé dans Les vacances des Anges. Fin 2019, le comédien, invité du média VL, avait confié avoir envoyé à Endemol une proposition d’émission équivalente à la Star Academy, mais pour la formation d’acteurs. Affaire à suivre.

Matthieu Gonet, répétiteur et directeur musical

Pendant 7 saisons, le musicien et compositeur s’est armé de patience pour aiguiller les candidats. Véritable voix de la sagesse, Matthieu Gonet accompagnait les élèves tout en douceur. Un prof d’une grande bienveillance qui parvenait même à faire sourire Georges-Alain. C’est dire. Depuis, le compositeur s’est tourné vers les musiques de film. Pour le cinéma, il a composé les musiques originales de Santa et Cie, des Profs ou encore de Joséphine s’arrondit. Il a également composé les chansons de la quatrième saison de Burger Quiz. Un véritable touche-à-tout. 

En repensant à toute cette équipe de professeurs, on a évidemment une pensée émue pour Tiburce Darou qui nous a quittés en 2015. Prof de sport des saisons 3 et 4, il motivait les troupes sur les pelouses du château, encore fraîches de la rosée du matin, avec un franglais mémorable.

Si vous avez suivi avec assiduité les quotidiennes et primes de la Star Academy, les plus nostalgiques d’entre vous seront ravis de savoir qu’une nouvelle saison serait en préparation pour fêter les 20 ans de l’émission. En attendant ce revival, le YouTube officiel de la Star Academy publie, chaque jour depuis avril, un nouveau prime. De quoi patienter en musique. 

À voir aussi sur konbini :