AccueilMusique

Clip : les Pussy Riot rendent hommage à Eric Garner avec la chanson "I can't breathe"

Publié le

par Fanny Hubert

Les membres des Pussy Riot reviennent avec "I can't breathe", une chanson en anglais pour rendre hommage à Eric Garner et aux autres victimes de la brutalité policière.

Les féministes russes cagoulées de Pussy Riot font à nouveau entendre leur voix. Après avoir été très violemment pris à partie lors des JO de Sotchi en 2014 pour avoir voulu chanter une chanson, le groupe punk-rock s'attaque à la violence policière dans son premier titre en anglais intitulé "I can't breathe".

Chanté par Nadejda Tolokonnikova et Macha Alekhina, qui ont toutes deux passé de longs mois en prison entre 2012 et 2013, le morceau rend hommage à l'Américain Eric Garner, tué par la police en juillet 2014, et aux autres victimes qui ont subi la brutalité des forces de l'ordre. Comme le rapporte BuzzFeed, la chanson a été écrite à New York durant les manifestations aux États-Unis en réaction à l'acquittement de l'officier qui a étouffé Garner.

Au début du clip, on peut voir un gros plan sur un paquet de cigarettes "Russian Spring", symbole de ce qui a été appelé le Printemps Russe lors des manifestations en Ukraine en 2014. Puis, les deux jeunes femmes habillées des uniformes des forces spéciales russes, l'OMON, apparaissent allongées sur de la terre noire. On les voit se faire enterrer vivantes petit à petit. À la fin, une cigarette et des pelles sont jetées à mesure que l'on entend les derniers mots poignants d'Eric Garner.

Les deux Pussy Riot ont déclaré à BuzzFeed :

La violence illégale au nom de l'État tue non seulement ses victimes mais aussi ceux qui sont choisis pour commettre ses actes. Les policiers, les soldats, les agents deviennent des otages et sont enterrés avec ceux qu'ils tuent, aussi bien métaphoriquement que littéralement.

À voir aussi sur konbini :