Crédit : Billboard

Retour sur les Brit Awards, des vainqueurs à la performance compliquée de Kendrick Lamar

La performance de Kendrick Lamar aux Brit Awards a bien failli ne pas avoir lieu à cause de quelques soucis techniques, trois fois rien.

Les Brit Awards, l’équivalent des Victoires de la musique de nos amis Anglais ont eu lieu hier soir. Si la cérémonie a pour but de consacrer le meilleur de la scène musicale et artistique britannique, il existe aussi aux Brit’s une catégorie internationale. Et sans surprise, c’est Kendrick Lamar qui, comme partout ailleurs dans le monde, a remporté le prix de l’artiste international de l’année, au nez et à la barbe de Drake, DJ Khaled ou encore Childish Gambino. De passage à Londres quelques jours plus tôt dans le cadre de son DAMN. Tour, le rappeur de Compton a profité de sa halte pour performer sur la scène de l’O2 Arena de Londres. Seulement, tout ne s’est pas passé comme prévu.

Publicité

Faux départ

Venu pour interpréter ses titres "Feel" et "New Freezer" (sa collaboration avec Rich The Kid), K-Dot a malheureusement fait les frais de quelques problèmes techniques, comme le rapporte Metro UK. En effet, alors allongé sur le toit d’une prison de verre enfermant une Lamborghini, l’artiste alors prêt à mettre le feu a vu l’instrumentale de son morceau brutalement s’interrompre après quelques secondes, et ce à trois reprises. Un long moment de solitude pour l’artiste qui malgré tout, s’est vite retrouvé comblé par le soutien du public. Sur les réseaux sociaux également, ce petit fail n’a pas manqué de faire réagir.

Publicité

"Est-ce que Kendrick est en train de dormir ? Qu’est-ce qui se passe ?"

"Kendrick, est-ce que tout va bien, tu es en vie ?"

Publicité

Rassurez-vous, la performance a tout de même pu avoir lieu et encore une fois, c’était explosif, littéralement même. Pendant que Kendrick était haut perché pour débiter ses rimes, son homologue d’Atlanta Rich The Kid s’est employé à détruire la voiture de luxe à grands coups de batte de Baseball. À quelques jours de ses deux concerts français à l’AccorHotel Arena, Kung Fu Kenny a l’air de tenir une forme olympique et ce n’est pas pour nous déplaire.

Les Brit Awards, quel verdict ?

Outre le triomphe international du rappeur, n’oublions pas que cette cérémonie est avant tout consacrée à la scène britannique. Ainsi, c’est le dernier champion de la grime, Stormzy qui a remporté le titre de l’artiste masculin de l’année. Un prix qui va de pair avec une deuxième récompense, celle de l’album britannique de l’année avec son opus, Gang Signs & Prayer. L’artiste britannique féminine de l’année n’est autre que Dua Lipa pendant que Lorde a remporté l’équivalent international. Enfin, on relève le succès de Gorillaz qui, fort de son dernier album, s’est imposé comme le groupe britannique de l’année.

Pour retrouver l’intégralité des résultats, rendez-vous sur le site officiel de Brit Awards.

Publicité

Par Jérémie Léger, publié le 22/02/2018

Pour vous :