AccueilMusique

Des premiers noms alléchants pour le festival This is not a love Song

Publié le

par Théo Chapuis

Première annonce d'artistes pour le festival nîmois This is not a love song, et déjà bien de la distinction. 24 noms, parmi lesquels Caribou, Interpol, Swans ou Sleaford Mods annoncent une édition mémorable.

Dans la cour des festivals, This is not a love song n'est pas un poids lourd. D'abord parce que le modeste nombre de spectateurs qu'il convoque chaque année n'a rien de comparable avec les grosses machines que sont Rock en Seine ou les Eurockéennes.

Aussi parce qu'il ne se déroule pas exactement pendant la période des festivals dits "d'été", mais légèrement en amont. Après tout, à Nîmes, loin des frimas de Belfort ou des radées coutumières des festivals proches de l'Atlantique, on peut se permettre d'organiser son festival au cœur du printemps.

Mais aussi parce qu'avec 9 300 spectateurs sur trois jours, c'est l'assurance d'un événement "à taille humaine" (comme on dit) et d'éviter de passer huit plombes au stand hot-dogs – et ça, en festival, c'est important.

Des poids lourds

C'est comme ça que This is not a love song, ou "TINALS", lance une première salve de qualité pour son édition 2015, qui se tiendra du 29 au 31 mai : 24 noms, parmi lesquels les poids lourds Interpol, Caribou et Thee Oh Sees, les révélations Sleaford Mods et Vaudou Game, mais aussi Dan Deacon, la légende Thurston Moore, la tribu Swans, Mikal Cronin, Allah-Las, Foxygen, Ought, Torche, Unknwon Mortal Orchestra, Weedeater, Paranoid London, Public Service Broadcasting, Fucked Up, Morgan Delt, Only Real, Aquaserge, Off!, Badbadnotgood et Kevin Morby.

Le teaser de cette annonce pour l'édition 2015 est à voir par ici. Le site Internet du festival, c'est par là. Et on écoute Vaudou Game pour fêter ça.

À voir aussi sur konbini :