©Instagram/Avicii

"SOS", le premier morceau posthume très émouvant d’Avicii

Un titre en compagnie du chanteur américain Aloe Blacc qui évoque les addictions et la santé mentale.

Presque un an après la disparition prématurée d’Avicii, un premier morceau posthume du célèbre DJ vient d’être mis en ligne mercredi 10 avril. Intitulée "SOS", cette piste inédite est un featuring avec la machine à hits Aloe Blacc – qui a lui démarré sa carrière comme rappeur. Logique vous me direz, vu le succès planétaire qu’avait été "Wake Me Up", il aurait été dommage de ne pas renouveler une telle collaboration.

Publicité

Mais si le tube de 2013 était un texte résolument optimiste – avec toutefois une pointe de nostalgie déjà présente, ce nouveau titre évoque plus frontalement les problèmes auxquels l’artiste suédois faisait face : les addictions et une santé mentale vacillante. Car le texte a été écrit par Avicii lui-même, avant son décès. "Est-ce que tu peux m’entendre ? S.O.S. / Aide-moi, mets mon esprit au repos", chante notamment Aloe Blacc dès le début du titre.

Un nouvel album à venir

Des propos émouvants, d’autant plus quand on connaît les causes de sa mort tragique, due à un suicide suite à une longue dépression. "SOS" sonne comme un déchirement, dans lequel Avicii souhaitait aborder des soucis quotidiens auxquels il devait faire face, même s’il ne parviendra finalement jamais à les surmonter. "Je me fais voler mon sommeil / Alors que mes pensées commencent à saigner", poursuit l’interprète de "I Need a Dollar".

Tim Bergling – de son vrai nom – a eu le temps de préparer un album entier avant de mettre fin à ses jours. "SOS" est en effet le premier single d’un ultime disque du DJ suédois, qui sera sobrement nommé Tim et paraîtra le 6 juin prochain. Cet album comportera seize tracks, avec notamment des contributions de Chris Martin, Carl Falk, Albin Nedler, Kristoffer Fogelmark, et d’autres, comme nous le rappelle Pitchfork. D’après ses proches, Avicii avait composé "à 75/80 %" ce projet avant son suicide, comme le révèle le New York Times.

Publicité

"SOS", un titre "en avance sur son temps"

Pour Aloe Blacc, ce single donne un aperçu des pensées obscures auxquelles Avicii était confronté. "Je pense que 'SOS' est une chanson qui était probablement en avance sur son temps, lorsqu’il l’a rédigée. […] Il a évidemment écrit ces paroles sur certaines de ses batailles personnelles, et je pense que c’est un sujet très important à aborder et à partager. […] Il faut donner aux gens les mots pour pouvoir dire quand on a besoin d’aide", a expliqué le chanteur américain.

Mais pas question pour le clan d’Avicii de faire son beurre en profitant de la popularité d’un artiste disparu – même si ce ne serait pas la première fois. Tous les profits de ce disque à venir iront directement à l’organisation à but non lucratif créée en son nom, la Fondation Tim Bergling, qui lutte contre la maladie mentale et le suicide. Une superbe initiative, pour sensibiliser au fléau que représentent encore aujourd’hui la dépression et les addictions en tout genre.

Publicité

Par Guillaume Narduzzi, publié le 11/04/2019

Pour vous :