AccueilMusique

Pourquoi il ne faut pas écouter le nouvel album de Tory Lanez

Publié le

par Arthur Cios

De nombreux médias américains ont appelé au boycott de l'album du rappeur, et à juste titre. Retour sur une triste affaire...

Voir des médias rap américains appeler au boycott d’une œuvre est un fait assez rare pour être souligné. Il faut dire que la sortie du nouvel album de Tory Lanez est d’un glauque et d’un opportunisme malsain rarement vus dans le rap mainstream. Pour la faire courte : Tory Lanez, accusé d’avoir tiré avec une arme à feu sur Megan Thee Stallion, a décidé d’exploiter cette affaire pour sortir Daystar.

Un disque qui lui permet donc de se justifier et de démentir les propos de la victime. Un disque qu’il sort à un timing bien précis, afin de surfer sur la médiatisation d’une affaire d’agression d’une gravité extrême et d’un potentiel bad buzz. Glauque, vous avez dit ? Attendez d’en savoir plus. Voilà l’histoire dans de plus amples détails.

Agression par balle et règlement de comptes musical

Samedi 11 juillet, dans les hauteurs d’Hollywood, à Los Angeles. Kylie Jenner organise une pool party. Megan Thee Stallion, rappeuse au sommet des charts avec son récent album Suga, est de la fête. Le rappeur Tory Lanez aussi. Vers 4 h 30 du matin, des coups de feu retentissent. La police débarque et comprend que les tirs proviennent de la voiture de Lanez. Ce dernier se fait arrêter pour possession illégale d’arme à feu. Megan Thee Stallion est, quant à elle, blessée au pied.

Au départ, cette blessure semble être due à un morceau de verre. Sauf que, trois jours plus tard, alors que les médias et les internautes spéculent sur la situation, Megan Thee Stallion explique sur son compte Instagram qu’elle a en réalité été la cible des coups de feu et qu’elle a été touchée deux fois au pied. Elle diffusera d’ailleurs plus tard des photos de ses blessures.

"J’ai été blessée par balles lors d’un crime commis contre moi dans l’intention de me blesser physiquement."

Une seule personne pouvait être tenue responsable. Entre l’arrestation pour possession illégale d’une arme et les coups de feu, cela semble évident, pour les internautes tout du moins, que Tory Lanez est à l’origine de ces blessures. Pendant un mois, les rumeurs vont logiquement bon train.

Si certains internautes sont persuadés que le rappeur est l’auteur des tirs ayant blessé la jeune femme, d’autres ont fouillé sur des blogs afin d’obtenir des infos, officieuses et difficilement vérifiables, pour savoir si la blessure de Megan Thee Stallion était bien issue de coups de feu – bref, pour discréditer la victime en somme.

Un mois plus tard, fin août, cette dernière a décidé de prendre la parole pour expliquer que c’est bien le rappeur qui lui a tiré dessus à deux reprises.

Voir cette publication sur Instagram

#MeganTheeStallion admits #ToryLanez shot her

Une publication partagée par HipHopDX (@hiphopdx) le

Tory Lanez, l’arroseur arrosé

Une des conséquences de cette déclaration sera la chute libre du nombre d’écoutes en streaming pour Tory Lanez. D’ailleurs, pendant toute cette période, il ne prendra la parole qu’une fois, pas pour se défendre des allégations de Megan Thee Stallion, mais seulement pour parler de ses chiffres de streaming.

Mais le 24 septembre, soit plus de deux mois après l’incident, ce dernier a posté un message sur Twitter laissant penser qu’il allait s’expliquer, s’exprimer enfin sur tout ça. Le soir même. Et il l’a fait, d’une certaine manière : en sortant son album surprise, Daystar.

Autant dire que tout le monde a été surpris, voire choqué de la manœuvre de Lanez. Surtout qu’en plus de profiter de la situation pour promouvoir et sortir son disque, le rappeur en tire avantage pour se justifier, discréditer la victime et nier toute la polémique. Le premier morceau de l’album s’ouvre sur une longue intro issue de son reportage médiatique sur l’affaire, puis Tory déclare :

"J’ai en marre de tout ça, je vais vous raconter la vérité."

On comprend donc que Megan aurait menti, qu’elle n’a pas de blessure par balle car aucun os n’a été touché, que c’est lui la victime de l’histoire car tout le monde le déteste maintenant, qu’il est déçu du comportement de Megan Thee Stallion, qu’il l’aime encore (ce qui confirme donc les rumeurs de couple entre les deux avant l’agression), et se compare même à Michael Jackson et Prince (oui, oui)…

Il en profite également pour envoyer des piques à ceux qui ont soutenu Megan Thee Stallion, de Jay-Z à Kehlani en passant par Chance the Rapper et d’autres personnalités encore.

Résultat : de nombreux médias américains ont décidé de ne pas critiquer le disque, et ont même incité leur audience à ne pas écouter l’album afin de soutenir Megan Thee Stallion. Logiquement, Internet semble choqué de la démarche et l’a fait savoir :

De notre côté, on ne saurait que vous conseiller de vous replonger dans Suga à la place.

À voir aussi sur konbini :