AccueilMusique

PNL nous manque et tout est dépeuplé

Publié le

par Hong-Kyung Kang

Deux ans se sont écoulés depuis le dernier album des deux frères. Aujourd’hui plus que jamais, le monde a besoin d’eux.

L’attente commence à peser : cela fait aujourd’hui plus de deux ans que PNL n’a pas sorti de projet. Depuis 2015 et son album Le Monde Chico, le duo de Corbeil-Essonnes s’est taillé une place de ténor incontournable du rap français, avec un univers à la fois identifiable et teinté de mystère, qui s’étend du bitume froid des Tarterêts au dédale de béton de la Scampia, jusqu’au sommet de la tour Eiffel.

Pourtant, même sans le moindre nouveau single, Ademo et N.O.S n’ont pas arrêté de faire parler d’eux dernièrement. En effet, Deux frères, leur dernier album sorti en avril 2019, s’est hissé à la 19e place des albums qui se sont le plus vendus en 2020. Du côté du streaming, le duo cumule à ce jour près de 2 milliards d’écoutes sur Spotify, Deux frères en comptabilisant à lui seul près de 800 millions.

Durant sa carrière, somme toute relativement brève, PNL a continuellement proposé des morceaux terriblement addictifs, aujourd’hui devenus des classiques, tels que l’incroyable "Da" qui a récemment fêté ses cinq ans, ou "Au DD", dont le clip réalisé au sommet de la tour Eiffel vient de souffler sa deuxième bougie.

Une partie du patrimoine du rap français

Aujourd’hui, le grand public semble particulièrement friand de projets novateurs et réfléchis, comme en témoigne le succès récent de JVLIVS II de SCH. Dans ce contexte, s’il y a bien des rappeurs capables de capter toute l’attention des auditeurs, c’est bien PNL. En effet, depuis son tout premier album QLF, sorti en 2015, le duo de Corbeil-Essonnes a imposé une patte et un style qu’il n’a pas cessé d’affiner. Chaque projet des deux frères brille d’une cohérence rare, aussi bien dans le fond que dans la forme.

Une des grosses forces de la musique d’Ademo et N.O.S réside dans sa capacité à se montrer terriblement addictive. Le rap aérien des deux frères est composé de notes chaleureuses qui forment des mélodies qui restent gravées dans la tête. Ainsi, il est impossible pour l’auditeur d’écouter des morceaux tels que "Oh lala" ou "Onizuka" sans ressentir le besoin de les répéter.

En ce qui concerne le fond, Ademo et N.O.S font partie des premiers rappeurs à avoir abordé leur quotidien sans fioritures dans leurs textes. Les journées passées dans le hall sont narrées avec authenticité, et les paroles du duo ne versent ni dans la stigmatisation ni dans le glamour. Cette sincérité, le duo en a fait sa force, et celui-ci nous dévoile pudiquement son histoire tout au long de ses chansons. Les fans se rappellent notamment des clips de "Naha", "Onizuka" et "Bene", dans lesquels les deux frères nous présentent leur passé. PNL a dessiné une véritable mythologie, qui semble aujourd’hui indissociable du patrimoine hip-hop français.

Les fidèles attendent leurs prophètes

L’album Deux frères s’est présenté comme la conclusion de l’histoire du duo de Corbeil-Essonnes. Un aboutissement qui a signé un clap de fin retentissant : de la cité des Tarterêts, Ademo et N.O.S se sont hissés jusqu’au sommet de la tour Eiffel. Il semble qu’il ne leur reste plus rien à raconter, à moins de désormais viser l’espace.  

Et pourtant, dans ce dernier projet, le duo a tout de même ouvert de nouvelles pistes créatives. Des morceaux tels que "Blanka" ou "Déconnecté" prouvent qu’Ademo et N.O.S sont des artistes capables de se renouveler, sans s’enfermer confortablement dans une formule préétablie. À travers un nouvel album, PNL pourrait creuser tout ce potentiel, et revenir avec des tentatives inédites.

Si les deux frères se sont déjà beaucoup livrés dans leurs morceaux, il est légitime de penser qu’il leur reste des histoires à raconter. Aujourd’hui, Ademo et N.O.S se tiennent sur le toit du rap français, et leur notoriété dépasse les frontières de l’Hexagone. En tant qu’auditeur, il serait intéressant de découvrir des titres dans lesquels le duo, devenu encore plus mature, prend du recul par rapport à ce succès.

PNL a signé une carrière sans faute. Les deux rappeurs du 91 sont arrivés au sommet, et, dans un sens, il semble logique qu’ils se retirent du devant de la scène. Cependant, les fans savent qu’il leur reste des sujets à aborder et des pistes musicales à explorer. Ademo et N.O.S ne nous ont jamais déçus, et le rap français semble bien vide sans leur présence.

La semaine dernière, Ademo a été jugé pour "usage de stupéfiant" et "rébellion", et le tribunal a requis une peine de deux mois de prison ferme sous bracelet électronique. Le délibéré devrait tomber le 5 mai prochain. On espère que cette affaire sera vite réglée, et que PNL reviendra bien vite : les fans de rap attendent leurs prophètes.

À voir aussi sur konbini :