AccueilMusique

Pink recadre parfaitement le président des Grammy Awards sur le niveau des artistes féminines

Publié le

par Naomi Clément

Révoltée par la récente déclaration de Neil Portnow, qui avait conseillé aux femmes "d’élever leur jeu d’un cran", la chanteuse a partagé un message inspirant.

Pink sur la scène des Grammy Awards, le 28 janvier dernier. (© Capture d’écran vidéo <a href="https://www.billboard.com/articles/news/grammys/8096730/grammys-2018-pink-wild-hearts-cant-be-broken-performance" target="_blank" rel="noopener">Billboard News</a>)

Le 26 janvier dernier, le New York Times publiait un article révélant que sur les 899 artistes nominés lors des six dernières éditions des Grammy Awards, seuls 9 % étaient des femmes. Un chiffre confirmé à l’occasion de la 60e cérémonie qui s’est tenue le 28 janvier dernier à New York, Lorde étant la seule et unique femme en lice pour le meilleur album de l’année.

Ce constat, affligeant, a rapidement entraîné la prolifération du hashtag #GrammysSoMale sur les réseaux sociaux. Une polémique à laquelle Neil Portnow, président de l’Académie nationale des arts et des sciences (qui organise les Grammy Awards), a répondu dans une interview publiée par le magazine Variety, déclarant que les artistes féminines devraient "élever leur jeu d’un cran" si elles voulaient obtenir davantage de reconnaissance :

"Ça commence par les femmes qui ont de la créativité dans leur cœur et leur âme, qui veulent être musiciennes, ingénieures ou productrices, qui veulent faire partie de l’industrie à un niveau exécutif… Elles doivent élever leur jeu d’un cran, parce que je pense qu’elles seraient les bienvenues.

Je n’ai pas l’expérience personnelle de ce type de mur auquel elles font face, mais je crois que c’est notre responsabilité, en tant qu’industrie, d’améliorer l’accueil et de créer des opportunités pour tous ceux et celles qui veulent être créatifs."

"Les femmes ont dominé l’industrie musicale cette année"

Une déclaration qui n’a pas manqué de faire réagir nombre de femmes issues du monde de la musique, parmi lesquelles Pink. La chanteuse de 38 ans, présente lors de la cérémonie pour interpréter son titre "Wild Hearts Can’t Be Broken", a eu recours à Twitter pour partager un court texte condamnant les propos de Neil Portnow.

"Les femmes dans le milieu de la musique n’ont pas besoin 'd’élever leur jeu d’un cran' – c’est ce qu’elles font depuis la nuit des temps, a-t-elle affirmé. Les femmes ont DOMINÉ l’industrie musicale cette année. Elles ont TOUT DÉCHIRÉ. Et c’était déjà le cas l’année passée, et toutes celles qui l’ont précédée." Et de conclure :

"Lorsque nous célébrons et honorons le talent et les réussites des femmes, et la façon dont elles ÉLÈVENT LEUR JEU D’UN CRAN chaque année, contre vents et marées, nous montrons à la nouvelle génération de femmes, de filles, d’hommes et de garçons ce que cela signifie d’être égaux, et à quoi cela ressemble lorsque l’on est juste."

À voir aussi sur konbini :