AccueilMusique

Quatre ans après la disparition d'Amy Winehouse, Pete Doherty lui rend hommage en chanson

Publié le

par Aline Cantos

L'idylle des deux artistes avait fasciné et près de quatre ans après la disparition de la sensible interprète de "Rehab", Pete Doherty se confie en chanson.

Intitulé "Flags of the old regime", l'hommage à la chanteuse soul apparaît comme un journal intime que la star des Babyshambles consacre à Amy Winehouse. Les paroles criantes de sincérité et d'émotion trahissent les relations qui unissaient les deux britanniques à fleur de peau.

Sur un rythme mélancolique mais apaisé, le chanteur se révèle à cœur ouvert. "La célébrité dans laquelle ils t'ont ancrée, tu l'as combattue" entonne-t-il, laissant entrevoir la difficulté de la chanteuse à gérer cette gloire qu'elle n'était, semble-t-il, pas prête à assumer. "Elle a fait ta fortune, mais tu es brisée à l'intérieur" continue-t-il.

Le refrain s'achève sur une faible touche d'espoir, le chanteur avouant "Je n'ai plus envie de mourir, en tout cas plus autant qu'auparavant". Toujours touché mais plus aussi brisé, le chanteur a décidé d'avancer, et sa première initiative va à la fondation créée par les parents de la défunte diva.

La Amy Winehouse Fondation, mise en place par les proches de la chanteuse, a vocation à aider les jeunes à faire face aux problèmes de dépendance à l'alcool et aux drogues. Durement touchée par ces fléaux, Amy Winehouse s'y est perdue, jusqu'à succomber à ses excès en 2011, rejoignant ainsi le "club des 27", désignant le groupe d'artistes influents décédés à 27 ans.

Pete Doherty s'est engagé à y reverser les bénéfices de la chanson hommage qui sera disponible dès le 9 mars 2015.