(© Nefersaki)

Le Peacock Society Festival est de retour, et ça va faire mal

Le festival parisien revient après une édition hivernale avortée, pour votre plus grand plaisir.

À l’heure de la saison des festivals estivaux, certains se démarquent plus que d’autres. Dans le lot, un certain Peacock Society, qui a toujours été à la pointe des évènements de house/techno parisiens. Après une édition hivernale qui a été annulée à la dernière minute, et alors que la grille de l’ensemble des festoches semblait être complète, l’équipe derrière le Peacock revient avec une nouvelle édition franchement assez folle.

Publicité

Le vendredi 5 et samedi 6 juillet, vous pourrez donc taper du pied devant le grand Daphni (aka Caribou en mode techno), MCDE, le set de trois heures en ouverture de Black Madonna, Bicep, Mount Kimbie, Robert Hood, Derrick May, Bjarki (qui prépare un album absolument dingue), Rohdad, Yaeji, Len Faki, un B2B de feu entre Helena Hauff et DJ Stingray, Honey Dijon, Hunee mais aussi les live de Jon Hopkins, Modeselektor, Nicola Cruz, le rappeur Octavian ou encore Lorenzo Senni.

On retrouvera également quelques noms plus pointus, comme I Hate Models, Emma DJ (des soirées parisiennes Fusion mes couilles), Bruce, Clara!, Debonair, Denis Sulta, Elena Colombi en B2B avec Interstellar Funk, Jardi en live, Josey Rebelle, Mad Miran, Mor Elian, Oktober Lieber, Olivia, Overmono en live ou encore Toma Kami.

De plus en plus de live, toujours un peu de rap au milieu de cette foule techno folle, même endroit (au parc floral de Paris) : la recette ne change pas vraiment, et tant mieux. En revanche, les préventes vont partir vite. Vous êtes prévenus.

Publicité

Par Arthur Cios, publié le 05/03/2019

Pour vous :