Facebook / Ariana Grande

Sur les 50 musicien·ne·s les mieux payé·e·s en 2017, seulement 7 sont des femmes

Ce ne sont pas les seuls chiffres qui prouvent la sous-représentation des femmes dans l’industrie musicale.

(© Facebook / Ariana Grande)

Comme chaque année, Billboard publie son top 50 – anciennement top 40 – des musiciens les mieux payés. Et comme chaque année, ce classement fait état d’une nette sous-représentation des femmes. À l’heure du bilan 2017, Billboard liste 7 femmes pour 43 hommes dans ce fameux top 50 des plus gros "money makers" de l’année.

Publicité

Lady Gaga (6e avec 29,7 millions de dollars), Céline Dion (26e avec 16,18 millions de dollars), Britney Spears (30e avec 14,1 millions de dollars), Faith Hill (36e avec 12,5 millions de dollars), Ariana Grande (42e avec 11,36 millions de dollars), Janet Jackson (43e avec 11,34 millions de dollars), et Taylor Swift (48e avec 9,3 millions de dollars) sont donc les rares femmes à compter parmi les musiciens les mieux payés en 2017.

Un déséquilibre indiscutable qui, bien que présent chaque année, est encore plus flagrant sur le classement le plus récent. Représentées à hauteur de 14 % en 2017, les femmes constituaient 24 % de la liste des artistes musicaux les mieux payés en 2016 et 22,5 % en 2015.

Au début de l’année, le New York Times évoquait ce phénomène en énumérant certains chiffres qui parlent d’eux-mêmes. Par exemple, sur les 899 derniers nommés aux Grammy Awards depuis 2012, seuls 9,3 % étaient des femmes. Même constat en ce qui concerne le fameux classement des 100 morceaux de l’année réalisé par Billboard. Entre 2012 et 2017, seules 22,4 % des artistes figurant dans le top 100 de l’année sont des femmes.

Publicité

Ce déséquilibre se ressent également dans les festivals. En juin dernier, le site de la BBC rapportait que les trois sœurs du groupe Haim avaient viré leur agent quand elles s’étaient aperçues qu’un artiste masculin programmé sur le même festival avait reçu un cachet 10 fois supérieur au leur.

De l’importance des tournées

Si ce classement souligne la sous-représentation des femmes dans l’industrie musicale, il pointe également l’importance primordiale des concerts et tournées dans les revenus des artistes. Numéro 1 du classement des musiciens les mieux payés en 2017, le groupe U2 en est l’exemple parfait. Pour marquer le trentième anniversaire de leur album mythique "The Joshua Tree", Bono et sa bande ont ainsi amassé sur le territoire américain quelque 54,4 millions de dollars, dont 95 % grâce à leur tournée géante, dans des stades combles.

À l’ère du streaming et de la stagnation des ventes d’albums, les tournées génèrent près de 80 % des revenus des cinquante musiciens les plus prolifiques aux États-Unis, selon Billboard.

Publicité

Seuls deux musiciens n’ayant pas "tourné" en 2017 figurent dans ce classement : le roi du streaming Drake (37e), qui a touché 8,6 millions de dollars de plateformes d’écoute en ligne, et Taylor Swift (48e), dont la plupart des revenus étaient issus des ventes de CD traditionnels et de téléchargements.

Cliquez ici pour voir le classement complet des 50 musicien·ne·s les mieux payé·e·s en 2017.

Par Henri Margueritte, publié le 24/07/2018

Copié

Pour vous :