ONUR. (© ONUR)

ONUR précise la singularité de son univers avec le sensuel "Stunnah"

Avec sa voix surnaturelle et ses productions lo-fi, le jeune chanteur et producteur pourrait bien s’imposer sur le devant de la scène britannique.

ONUR. (© ONUR)

Le 10 septembre dernier, ONUR faisait ses débuts avec "Beamin", un titre à la croisée des genres entre soul, R’n’B et électro, qui lui a valu le soutien de publications telles que EARMILK, Lost Culture, The Music Ninja, ainsi que du producteur néerlandais Martin Garrix. Un mois après ce début prometteur, le chanteur, producteur et multi-instrumentiste londonien de 22 ans est aujourd’hui de retour avec un second single : "Stunnah".

Publicité

Marqué par la voix céleste du jeune homme, ce morceau se veut plus lascif que le précédent, inscrivant la musique singulière d’ONUR dans un registre davantage sensuel. "J’ai toujours préféré les musiques sensuelles, et j’ai le sentiment que 'Stunnah' incarne cela", déclarait dans un communiqué ce grand fan de Michael Jackson et de musique classique. "C’est cru, c’est agressif, mais en même temps ça reste délicat."

"Beamin'" et "Stunnah" sont tous deux extraits du premier EP d’ONUR, à paraître d’ici la fin de l’année 2018.

Publicité

Par Naomi Clément, publié le 15/10/2018

Pour vous :