AccueilMusique

Omar Sy rend hommage à Maurice White, fondateur d'Earth, Wind & Fire

Publié le

par Théo Chapuis

Maurice White, musicien fondateur d'Earth, Wind & Fire, est décédé mercredi 3 février. L'acteur Omar Sy, ami et collaborateur du groupe, rend hommage à sa mémoire sur Twitter.

Maurice White, fondateur du mythique groupe de disco-funk Earth, Wind & Fire en 1969, est décédé mercredi 3 février à l'âge de 74 ans. Au cours de sa carrière, il a remporté sept Grammy Awards pour 21 nominations au total. Atteint de la maladie de Parkinson, qui lui avait fait quitter la scène depuis plus de vingt ans, le natif de Memphis (Tennessee) avait continué de chapeauter Earth, Wind & Fire jusqu'à l'album Illumination, en 2005.

Si Earth, Wind & Fire connut ses plus grands succès du temps où les pantalons pattes d'eph et les cols pelle à tarte étaient à la mode, le groupe s'est trouvé une seconde jeunesse grâce au triomphe d'un film... français : Intouchables, sorti en 2011. Son récit, tiré de l'histoire vraie de l'amitié entre un riche tétraplégique et son aide à domicile issu des quartiers populaires a séduit la France entière, au point de devenir le second plus gros carton au box-office français (derrière Bienvenue chez les Ch'tis) avec près de 20 millions d'entrées. Intouchables plaît grâce à la relation touchante qu'entretiennent ces deux hommes que tout semble d'abord opposer, de l'extraction sociale aux repères familiaux, en passant par les goûts artistiques...

... Et c'est justement d'une divergence de points de vue musicaux que naît l'une des scènes les plus mémorables du film : Omar Sy, beau comme un dieu dans son costard, se déhanche comme jamais sur le titre "Boogie Wonderland" joué par Earth Wind & Fire. Sous le regard amusé d'un public venu entendre un orchestre de musique de chambre, il ne boude rien de son plaisir. Une scène simple mais efficace et touchante, qui célèbre la liberté et la nécessité de danser, en toutes circonstances.

Du cinéma au live

Cet instant de cinéma était si fort, en fait, que l'acteur n'a pas pu s'empêcher de s'inviter sur scène avec le groupe lors de son passage à Paris, au Zénith. C'était en juillet 2013 et Omar Sy grimpait sur les planches pour reproduire quelques furieux pas sur le titre "September". "J’ai vu le film avec ma femme, et nous avons adoré. L’histoire est marrante et très touchante", expliquait alors Philip Bailey, l'un des membres du groupe, au Parisien.

En 2013, en bonus track de leur album Now, Then & Forever, les musiciens enregistraient la voix de l'acteur français pour un featuring, option langue de Molière, sur le titre "My Promise", à écouter ici. Hier soir, Omar Sy rendait hommage à Maurice White dans un tweet en anglais :

"Repose en paix Maurice White, aujourd'hui toutes mes pensées vont vers toi, Earth, Wind & Fire et ta famille."

À voir aussi sur konbini :