AccueilMusique

Noel Gallagher : "Liam détestait 'Wonderwall', pour lui c’était un morceau de trip-hop"

Publié le

par Joséphine de Rubercy

Dans une nouvelle interview, Noel raconte pourquoi Oasis aurait pu ne jamais sortir son plus grand tube à cause de Liam Gallagher.

Cela semble impensable aujourd’hui. Alors que "Wonderwall" est devenu le tube le plus célèbre d’Oasis, l’ex-guitariste et chanteur du groupe Liam Gallagher "détestait" la chanson et ne désirait pas la chanter. Une révélation que vient de faire son frère, partenaire de scène et chanteur principal d’Oasis, Noel Gallagher, dans une interview pour le magazine Mojo.

Le natif de Manchester déclare que Liam trouvait le titre très proche du style trip-hop, un genre musical ayant émergé à Bristol dans les années 1990 et popularisé par des groupes comme Massive Attack, Tricky ou encore Portishead.

Alors qu’on l’interroge sur la répartition des titres entre les deux frères (soit les deux chanteurs du groupe), Noel répond :

"La seule fois où je me suis fait entendre, c’est à propos de 'Wonderwall' et 'Don’t Look Back In Anger'. J’en avais marre que Liam se barre en plein milieu du concert et que je me retrouve à devoir chanter. Je me suis dit que je voulais avoir une puta*n de chanson pour moi."

Le musicien d’origine irlandaise ajoute : "Je lui ai dit 'Tu en chantes une mais pas les deux', il détestait 'Wonderwall', pour lui c’était un morceau de trip-hop alors qu’il n’a jamais écouté ce genre de musique." Liam préférait chanter le titre "Don’t Look Back In Anger", mais a fini par céder et a interprété la fameuse chanson. "Il est devenu évident pendant l’enregistrement que 'Wonderwall' allait être le titre phare de l’album", ajoute Noel. "Si je suis honnête, je n’aurais pas dû chanter l’une ou l’autre parce que je n’étais pas vraiment chanteur à l’époque", conclut-il.

"Wonderwall" est le quatrième single extrait de (What’s the Story) Morning Glory?, mais le premier à paraître après la sortie officielle de l’album, le 2 octobre 1995. Véritable phénomène, le morceau atteint immédiatement la deuxième position dans les charts britanniques. Grâce à un incroyable succès, il reste encore aujourd’hui le tube ayant consacré Oasis comme l’un des plus grands groupes de rock au monde.

À voir aussi sur konbini :