Nusky balance le clip perché de "Martin Margiela", et nous en parle

Quelques mois après son freestyle pour notre série "Frenchmen" et la sortie de Bluh, son dernier projet avec son pote beatmaker Vaati, Nusky revient en solo avec "Martin Margiela". Pour l’occasion, on l’a interrogé sur le clip qui l’accompagne ainsi que sur ses projets futurs.

Dans un genre complètement différent de ce que l’on a pu entendre de son duo avec le beatmaker Vaati, Nusky développe une carrière solo assez prometteuse. Dans l’univers qu’il a bâti, les couleurs et les productions pop laissent place à des espaces sombres et des sonorités froides et analogiques (complètement trap), comme le montre "Martin Margiela", son nouveau son qui n’a pas grand-chose à voir avec la mode.

Publicité

Quelques mois après son freestyle pour Konbini, Nusky nous prouve qu’il n’a pas perdu sa plume grinçante (et drôle), son flow un peu nasillard ainsi qu’une certaine noirceur, qu’il laissait déjà transparaître dans des sons comme "Deux minutes". Sur une prod torturée signée par les désormais incontournables Double X (Damso, SCH, Kaaris…), le jeune homme joue la carte de l’egotrip tout en évoquant son passé dans un jeu d’équilibre assez maîtrisé.

Côté clip, le jeune homme a fait appel à Jules Gondry, réalisateur qui a déjà œuvré pour Vald, Seth Gueko, Nekfeu et le $-Crew, mais aussi frère du rappeur Biffty, avec lequel Nusky a partagé le son "Kinder Bueno". Toujours dans la lignée de "Deux minutes", l’ambiance est nocturne et hallucinée. Cette fois cependant, il est entouré (à en croire les différents tattoos affichés sur l’écran) par son collectif RK9, aka La Race Canine, avec lequel il partage fusil à pompe, drogue et du Mc Donald’s. Douce soirée…

Konbini | Hello Nusky, ton freestyle pour "Frenchmen" a eu énormément de succès, qu’est-ce que ça a changé pour toi ?

Publicité

Nusky | Hello, ça va ? Ben, ça n’a pas changé grand-chose pour moi, mais j’ai l’impression que pour plein de gens, ce freestyle est mon premier.

Nusky sans Vaati, c’est forcément plus personnel, mais c’est surtout plus sombre. Qu’est-ce qu’il dit de toi ce son ?

Mon inspiration sombre est le fruit du dégoût de l’humanité, mélangé à ce besoin incessant de faire l’amour.

Publicité

On t’a récemment entendu en duo avec Biffty sur "Kinder Bueno", et ce clip est réalisé par son frère Jules. C’est quoi ton histoire avec le PTPFG Gang ?

C’est les frérots ! D’ailleurs je tiens à m’excuser publiquement auprès de Biffty de ne pas être venu à son concert. Pardon frérot, j’étais chez mes darons :/ Viens, on se pète bientôt !

Qu’est-ce qu’on doit attendre de Nusky pour 2018 ?

Publicité

Je sors mon premier album et plein d’autres surprises avec la RK9, Vaati, et bien plus encore !

Par Sophie Laroche, publié le 15/12/2017

Copié

Pour vous :