AccueilMusique

Nouvelle école : 5 talents sur lesquels miser pour le futur

Publié le

par Timothée Van Poecke

Cette saison arrive bientôt à son terme, l’occasion pour nous de réfléchir aux 5 pépites de l’émission diffusée sur Netflix.

Nouvelle école : 5 talents sur lesquels miser pour le futur

Nouvelle école nous a présenté 24 candidats et on a décidé de jouer les juges. Plus que de s’attarder sur les performances des artistes dans la série, on a décortiqué les discographies de chacun pour se faire une idée plus globale de leur talent.

Ce qui prime souvent dans la musique, aujourd’hui, c’est l’originalité, les propositions artistiques intéressantes et nouvelles. On a choisi cinq talents particuliers et on vous explique pourquoi il faut absolument garder un œil sur eux.

B.B. Jacques

S’il y a bien un artiste qui s’est fait remarquer durant cette saison de Nouvelle école, c’est lui. Oui, B.B. Jacques est particulier, et c’est cette singularité qui fera son succès. Comme SCH, Jul ou PNL à leurs débuts, l’homme au béret est critiqué, ou plutôt, encore incompris. Avec déjà trois projets dans sa discographie, il y a beaucoup de matière disponible pour découvrir son univers. Prenez le temps, ça en vaut la peine.

Leys

Leys, elle rappe trop bien et trop fort pour passer à côté. S’il y a bien une ligne directrice qu’elle doit garder tout au long de sa carrière, c’est de continuer à kicker. Cette technique innée chez elle la rend particulière. Dès son freestyle d’introduction devant Niska et Tiakola dans les premiers épisodes de Nouvelle école, on comprend que Leys est talentueuse. Avec un peu plus de confiance en elle, elle arrivera sans problème à se faire une vraie place dans l’industrie d’aujourd’hui.

Ben PLG

C’est dommage qu’un freestyle d’une minute ait scellé aussi rapidement le sort de Ben PLG dans Nouvelle école. Maintenant que ses projets Parcours accidenté et Réalité Rap Musique, Vol. 1 sont disponibles, c’est plus facile pour nous de jouer les juges. Dans le rap pur et dur, le Nordiste est excellent, sans pour autant délaisser la mélodie. Son écriture est sincère et son parcours touchant. Toutes ces caractéristiques font de lui un artiste vraiment intéressant qui mérite qu’on ne s’arrête pas aux premiers épisodes de la série.

Elyon

Quand Elyon se présente dans Nouvelle école, il ne se dit pas "rappeur" mais "artiste", et il suffit d’écouter sa musique pour comprendre la nuance. Évidemment, les deux termes sont indissociables, mais on vous conseille d’aller écouter "Qui va écouter ça ?", son seul et unique morceau disponible, vous allez comprendre. Comme B.B. Jacques, l’univers d’Elyon est particulier et va forcément créer de l’incompréhension. Mais la production, l’interprétation, l’écriture… C’est fort. Alors, prenez le temps d’apprécier.

Fresh LaPeufra

Il fait partie des plus gros potentiels de cette saison. Plus que sa musique, c’est son attitude et son aura qui peuvent peser dans la balance. Sa voix est un atout majeur dans sa proposition artistique. Même si ses premières performances dans Nouvelle école peuvent laisser planer le doute, il suffit d’écouter les quelques morceaux qui composent sa discographie pour comprendre l’étendue de son talent. Avec du temps et de la pratique, Fresh LaPeufra peut devenir l’artiste le plus intéressant des 24 candidats de cette saison.

À voir aussi sur konbini :