Nicolas Jaar brouille les pistes avec une webradio cryptique

Si quelqu'un y comprend quelque chose, qu'il nous fasse signe.

222, 324, 132, 108, 74, 15, 60, 213, 333. Voilà, démerdez-vous avec ça. C'est ce que vous trouverez sous le dernier son partagé sur SoundCloud par Nicolas Jaar, ce même son étant un teasing d'un site obscur, sorte de webradio où l'on peut changer de fréquence en inscrivant un nombre entre 0 et 333. Chacun des numéros cités plus haut amène à une radio particulière, de "Voice.fm" à "Fucking Classics" ou même "TheRejects.fm". Il en existe bien d'autres, on vous laisse les trouver.

Publicité

Qu'est-ce ? Pourquoi ? Quelle est la signification ? Difficile à dire. Si certains des morceaux entendus lors de la découverte de ce drôle d'objet sonnent comme du pur Jaar (notamment la fréquence 324), d'autres clairement moins. On y trouve de tout, même des battements de cœur, comme l'explique Greenroom. Du coup, c'est assez compliqué d'y comprendre quelque chose. Pour certains, on peut trouver des bribes d'extraits de son prochain projet. Pour d'autres, c'est juste un melting pot de sons, sans raison particulière.

Le fait est que tout cela intervient après que l'Américain a diffusé ce qui sera vraisemblablement la couverture de son prochain EP/LP, Sirens (par ailleurs, la radio 333 s'appelle "Sirens"...). Pas de date, d'extraits, rien. On en apprendra plus dans les prochains jours, en espérant qu'il ne nous fasse pas une Frank Ocean.

Par Arthur Cios, publié le 30/08/2016

Copié

Pour vous :