Non, le chanteur de Rammstein n'est pas hospitalisé à cause du coronavirus

Till Lindemann a bien été hospitalisé jeudi, mais le groupe a démenti tout rapport avec le virus.

Le journal allemand Bild annonçait le 27 mars que Till Lindemann, leader du groupe de metal allemand Rammstein, avait été testé positif au Covid-19 après un concert à Moscou le 15 mars. Contrairement à ce qui a été rapporté, le chanteur n’a pas contracté le virus. 

Le groupe a formellement démenti la rumeur vendredi soir sur son compte Facebook :

Publicité

"Hier soir, Till Lindemann a été admis dans un hôpital sur conseil du médecin du groupe. Till a passé une nuit en soins intensifs, puis a été transféré aujourd’hui dans un autre service, car il se sentait mieux. Le test visant à détecter une infection au coronavirus s’est révélé négatif."

L’état du chanteur semble donc s’être amélioré depuis son placement en soins intensifs dans un hôpital berlinois. Pour le moment, la tournée estivale du groupe Rammstein devrait être maintenue tout comme leur passage en France. Si rien ne change, ils se produiront les 9 et 10 juillet prochains au Groupama Stadium de Lyon. Le groupe célèbrera son septième et dernier album sorti l’an dernier, après 10 ans sans actualité musicale. 

Publicité

Par Pénélope Meyzenc, publié le 30/03/2020