Voici nos Victoires de la musique : et les nommés sont…

Parce que tout n’est pas à jeter non plus dans la sélection officielle des Victoires de la musique mais qu’il y a bien trop d’oublis selon nous, voici notre liste des nominations idéales.

Damso (Crédit Image : Benjamin Marius Petit) et Charlotte Gainsbourg (Crédit Image : Louis Lepron)

Il ne s’agit pas de tirer sur l’ambulance, mais rendons-nous à l’évidence : il y a quelque chose qui cloche avec les Victoires de la musique. Tous les ans, on regarde attentivement les nominations, et tous les ans, c’est la même chose.

Publicité

Ne vous méprenez pas, il y a des choix louables dans cette liste, mais la recette ne semble pas vraiment vouloir se renouveler. Il y a notamment bien trop d’absents, que ce soit en ce qui concerne la "musique urbaine" (Damso, Niska, et tant d’autres), ou la musique électronique (Superpoze, Darius, Rone).

À chaque fois, on se dit qu’on aimerait proposer une nouvelle sélection. Nous avons donc décidé de sauter le pas pour le cru 2018. Après quelques heures à discuter au sein de la rédaction, nous avons déjà changé quelques règles de base :

  • La catégorie "meilleur album de musique urbaine", dont l’intitulé a toujours été problématique et ridicule, répond désormais au nom de "meilleur album hip-hop". Tout simplement.
  • Celle du "meilleur album à chansons" est devenu "meilleur album pop" – plus large, peut-être mais cela étant dit, "album à chansons", ça veut tout et rien dire en même temps. Et l'aspect "pop", moins connoté que "variété française", semble plus porteur.
  • On a aussi rajouté une catégorie pour le meilleur EP/mixtape, ces formats ayant acquis une légitimité au fil des années. De même pour la meilleure tournée.
  • Enfin, nous avons décidé d’ajouter un artiste belge, car signé par un label français (et puis, ça a déjà été le cas pour Stromae, donc c'est loin d'être une entorse à la règle). Cela ouvre un peu plus à la francophonie de manière générale, et permet de ne pas passer à côté de certains artistes indispensables de nos pays voisins.

Publicité

Ne choisir que trois nommés pour chacune des catégories apporte son lot de frustration, c’est vrai. Dans ce sens, on se doit de souligner la difficulté de la tâche pour les vraies Victoires. De fait, nous n’avons pas pu mettre tous les artistes que nous avons écoutés cette année. On pense par exemple à ce cher FKJ, à Jacques, Vald, Demi Portion, et d’autres.

Une fois tout cela pris en compte et l’écrémage fait, nous avons réussi tant bien que mal à établir une liste solide. Peut-être même qu’on a une liste de vainqueurs en tête. Peut-être même qu’on fera notre propre cérémonie, qui sait… En attendant, voici la liste définitive de nos Victoires de la musique.

Artiste masculin de l’année

  • Booba
  • Étienne Daho
  • Orelsan

Publicité

Artiste féminine de l’année

  • Charlotte Gainsbourg
  • Ibeyi
  • Juliette Armanet

Publicité

Révélation scène

  • Columbine
  • Fishbach
  • L’Impératrice

Meilleur EP/mixtape

  • Ichon – Il suffit de le faire
  • Myd – The Sun
  • Ryder the Eagle – The Ride of Love

Album révélation

  • Fishbach – À ta merci
  • Lomepal – Flip
  • Tim Dup – Mélancolie heureuse

Meilleur album pop

  • Charlotte Gainsbourg – Rest
  • Juliette Armanet – Petite Amie
  • Polo & Pan – Caravelle

Album rock

  • Last Train – Weathering
  • Petit Fantôme – Un mouvement pour le vent
  • Phoenix – Ti Amo

Album hip-hop

  • Damso – Ipséité
  • Disiz – Pacifique
  • Orelsan – La fête est finie

Album de musique du monde

  • Amadou & Mariam – La Confusion
  • Omar Souleyman – To Syria, With Love
  • Oumou Sangaré – Mogoya

Album de musique électronique

  • Darius – Utopia
  • Rone – Mirapolis
  • Superpoze – For We the Living

Meilleur concert

  • Her
  • Gojira
  • PNL

Meilleure tournée

  • Bigflo & Oli
  • Justice
  • Soprano

Meilleur clip

Meilleure chanson originale

Liste concoctée avec Louis Lepron et Rachid Majdoub.

À lire également -> Les albums qui nous ont le plus marqués en 2017

Par Arthur Cios, publié le 10/01/2018

Copié

Pour vous :