AccueilMusique

Pour Noel Gallagher, les fans qui veulent des selfies peuvent "aller se faire foutre"

Publié le

par Juliette Geenens

La légende raconte que chaque matin, Noel Gallagher se lève en se demandant quelle vacherie il pourrait sortir dans les médias.

Comme vous pouvez le constater, Noel Gallagher n'aime pas les photos. (© Lawrence Watson/ Pochette de l'album Noel Gallagher's High Flying Birds.)

Noel Gallagher, cofondateur du groupe Oasis, a une réputation de sacré salaud à tenir, il faut bien l'avouer. Dans une interview diffusée dans le podcast du magazine américain Rolling Stone, mise en ligne le 11 juillet, l'artiste britannique a déclaré, avec la nonchalance et toute l'honnêteté qu'on lui connaît, ne pas supporter les fans qui veulent prendre des photos avec lui : "Je leur dis juste d'aller se faire foutre," lance-t-il, le plus simplement du monde, au journaliste de Rolling Stone.

Il ajoute aussi qu'il s'agit là du seul inconvénient de la célébrité, et confie ne pas comprendre les gens qui le suivent avec des caméras et des appareils photos. Les selfies mis à part, Noel Gallagher se dit très satisfait de sa notoriété. Il affirme, sans détour, que l'argent est l'aspect le plus pratique du succès, bien qu'être riche n'ait jamais été une fin en soi, à ses yeux.

Élu meilleur client en interview

Il y a quelques mois, les animateurs de l'émission Rolling Stone Music Show lui ont décerné un trophée pour la meilleure interview rock, qu'il a accepté de bon cœur. Il a tenu à remercier ses parents qui, selon lui, lui ont tout appris en matière de vocabulaire fleuri.

Dans les médias britanniques, il ne se passe pas un jour, ou presque, sans que Noel Gallagher balance une punch-line bien sentie en interview, au sujet d'un artiste, d'une célébrité voire d'un homme politique. L'une de ses déclaration les plus truculentes est, à ne pas douter, celle sur Thom Yorke datant de novembre 2015 :

"Si Thom Yorke chiait dans une ampoule et soufflait dedans comme dans une bouteille de bière vide, cela vaudrait sûrement un 9/10 pour le magazine Mojo."

Le seul à pouvoir rivaliser avec un tel niveau de langage reste son frère, Liam Gallagher, l'autre fondateur d'Oasis. Sur son compte Twitter, où il se présente comme un "trésor national", il concurrence les trolls d'Internet les plus aguerris. Son dernier fait d'armes ? Une photo de Noel Gallagher que Liam a légendée d'un "POTATO" ("patate" en anglais.)

Les deux frangins sont réputés pour entretenir leur houleuse relation, qui a été la principale raison de la séparation d'Oasis en 2009, annoncée quelques minutes avant leur représentation à Rock en Seine, après une violente dispute en coulisses.

À voir aussi sur konbini :