AccueilMusique

Nike porte plainte contre les "Satan Shoes" de Lil Nas X

Publié le

par Aurélien Chapuis

Le chanteur s’est associé avec MSCHF pour cette paire de sneakers en relation avec son clip "Montero". Nike n’est pas content.

Les Air Max 97 customisées version "Satan" de Lil Nas X dont on vous parlait hier ne sont absolument pas autorisées par la marque Nike. Le mastodonte des sneakers a carrément porté plainte le lundi 29 mars auprès de la cour fédérale de New York.

Nike dit que le studio MSCHF, avec lequel Lil Nas X s’est associé pour sortir ces 666 paires de sneakers, a matériellement altéré son produit déposé sans sa permission. Et la marque n'est pas vraiment contente que, par ce biais, le public pense qu'elle puisse soutenir le satanisme. La plainte stipule :

"Les modifications matérielles incluent au moins la référence de cette paire comme les 'Satan Shoes', ajoutant de l’encre rouge et du sang humain dans la semelle, ajoutant aussi des broderies rouges faisant référence au satanisme, un pentagramme en bronze sur les lacets et une nouvelle doublure. Il y a déjà de nombreuses preuves concernant une confusion significative dans le marché, notamment des appels à boycotter Nike en réponse à ce lancement des 'Satan Shoes' de MSCHF avec la mauvaise interprétation que la marque Nike a autorisé ce produit. Ce n’est absolument pas le cas." 

Nike porte donc plainte contre MSCHF pour contrefaçon, dilution de marque et concurrence déloyale. La marque demande ainsi des dommages et intérêts compensatoires, légaux et punitifs, ainsi que la restitution des bénéfices d’un montant à déterminer. Nike demande aussi au tribunal d’ordonner que les chaussures et tous les supports marketing soient remis à Nike pour destruction.

Pour l’instant, le studio MSCHF n’a fait aucun commentaire suite à cette plainte, mais Lil Nas X, qui n’est pas du tout concerné par cette plainte au final, s’est fendu d’un tweet faisant référence à Bob l’éponge.

À voir aussi sur konbini :