Extrait du clip de « Rien d’spécial ».

Népal dévoile 445 nuits, son nouveau projet nocturne

Suite logique de 444 nuits, le nouveau projet de Népal nous entraîne une nouvelle fois dans son univers sombre et cosmique.

Extrait du clip de "Rien d’spécial".

Le 26 juillet dernier, Népal, rappeur et beatmaker membre de la 75e session, aussi connu sous le nom de KLM ou Grandmaster Splinter, dévoilait son projet 444 nuits. Présenté sous la forme d’un double EP, le disque se composait d’une version bleue et d’une version rouge, ce qui constituait pour certains une référence aux Pokémon mais dont on pouvait surtout souligner le caractère complémentaire. Dans une démarche presque synesthésique, la première développait une ambiance mélancolique et éthérée quand la seconde, introduite par le sample d’un extrait du film Constantine (basé sur le comics Hellblazer), se faisait plus furieuse et hallucinogène. Le tout s’articulant autour du morceau "Rien d’spécial", salué par les amateurs de rap et visionné plus trois millions de fois sur YouTube.

Publicité

444 nuits plus tard, Népal sort son nouveau projet intitulé 445 nuits. Un EP assez attendu, d’autant que le rappeur/beatmaker n’a pas chômé, déployant ses talents sur les projets de quelques-uns des grands noms du rap francophone actuel. On se rappelle notamment (et surtout) de son incroyable couplet franco-japonais sur le titre "Esquimaux" de Nekfeu mais aussi de sa présence sur le dernier projet de Di-Meh ("Ennemis"), l’étoile filante du rap suisse, ou encore celui de Lomepal ("Lucy") où il apparaît avec Doums, l’autre moitié du duo qu’il forme au sein de 2Fingz.

Pour ce projet plus court, il semble que Népal ait choisi de diluer le rouge et le bleu dans une ambiance toujours aussi cosmique à base de productions éthérées et boom-bap. Côté featuring, c’est à son collègue de 2Fingz, Doums, que le rappeur a encore fait appel pour partager le titre "Deadpornstars" mais aussi au leader de Eddie Hyde, 3010, pour lui donner la réplique sur "Jugements". Producteur de la plupart des sons du projet, Népal a aussi rameuté Vidji pour le mix et Sheldon de la 75e Session pour le mastering.

Publicité

Népal n’a rien changé à sa ligne de conduite. En effet, le projet n’est encore une fois pas disponible sur les plateformes de streaming habituelles alors que même les plus récalcitrants comme Freeze Corleone y ont succombé. Il faudra donc venir se procurer le petit bijou en téléchargement gratuit sur son site.

Pochette de 445 nuits.

Par Sophie Laroche, publié le 22/09/2017

Pour vous :