Nardwuar fête ses 30 ans de journalisme musical avec un marathon radio de ses meilleures interviews

Cela fait trente ans que le Canadien Nardwuar The Human Serviette interviewe les plus grands artistes. Cela tombait donc sous le sens qu’il fête cet événement en diffusant 20 heures de ses interviews.

(© Facebook/Nardwuar)

À partir du 21 septembre, Nardwuar diffusera durant 20 heures une sélection des nombreuses interviews qu’il a faites de 1987 à 2017. L’occasion pour cet ovni du journalisme de fêter ses 30 ans de carrière.

Publicité

Un parcours atypique qui commence à 17 ans, lorsqu’il conduit sa première interview : Art Bergman (du groupe Poisoned), une figure punk de Vancouver, sa ville natale, se dévoile à lui, alors qu’il est encore jeune et impressionnable. Pour cette nouvelle expérience, il passe des heures, voire des jours à faire des recherches minutieuses. Après une faculté d’histoire, il s’intéresse de plus en plus au passé des gens et devient expert pour dénicher des informations sur leurs motivations, leurs peurs, leurs lubies ou leurs pires expériences. Celui qui emprunte le nom de Nardwuar connaît parfois mieux les gens qu’ils ne se connaissent eux-mêmes.

Depuis 1987, il a sa propre émission sur CiTR 101.9 FM, la radio de l’université de la Colombie-Britannique. Loin des carcans habituels de la promotion, celui qui se fait appeler Nardwuar The Human Serviette enchaîne les questions très intrusives et offre des cadeaux personnalisés. Avec spontanéité et humour, il fait des entretiens des moments uniques.

Une liste impressionnante de célébrités interviewées

Kurt Cobain, Snoop Dogg (par sept fois), le Wu-Tang Clan, Nas, Kendrick Lamar, Destiny’s Child, Jay Z, Drake et même Mikhaïl Gorbatchev (si, si)… la liste de ses victimes est très longue. De Jay Reatard, qui indique avoir un temps nettoyé les toilettes des gens, à Mac DeMarco, qui reconnaît s’être mis un doigt dans l’anus puis de l’avoir léché au cours d’un concert, Nardwuar nous fait découvrir les histoires les plus surprenantes grâce à ses investigations.

Publicité

Pour lui, "c’est à celui qui interviewe de rendre l’interviewé intéressant". Un véritable modèle pour quiconque souhaite faire de la pratique de l’entretien une carrière. Il commence toujours par la même question : "Qui êtes-vous ?" Simple, mais efficace. Il y a évidemment des interviews ratées, mais au lieu de ne pas les sortir et de les passer sous silence, il les expose sans aucune honte. Grâce à ses tenues extravagantes et colorées – du costume au kilt –, il s’est construit un véritable personnage aussi farfelu qu’attachant. Une personnalité qui, cela dit, en a irrité plus d’un. Nas, Alice Cooper ou encore Beck font partie de ceux qui se sont énervés contre lui. Mais même face au rejet ou à la menace, Nardwuar sait réagir et se fait tenace. Un exemple pour tous et une mine d’or de savoir.

À lire -> Vidéo : quand les Destiny’s Child et Solange donnaient leurs premières interviews

Par Chayma Mehenna, publié le 22/08/2017

Pour vous :