Youtube

Quand un inédit d'Amy Winehouse refait surface, ça fait forcément plaisir

Avec "My Own Way", revenons en 2000, lorsque la regrettée Amy Winehouse tentait de percer, bien avant qu’elle ne succombe à ses démons.

Qu’on les aime ces pépites qui, comme par magie, ressortent de nulle part. Encore plus quand il s’agit d’Amy Winehouse. Avant de devenir la star soul sensuelle et sombre que l’on a connue, la Londonienne a, comme tous les autres artistes du monde, cherché à se faire connaître. Le processus est le même pour tous : des démos, encore des démos, toujours des démos à envoyer aux labels, dans l’espoir d’être repéré. "My Own Way" est l’une d’entre elles.

Publicité

Composé en 2000 par la jeune Amy, alors âgée seulement de 17 ans, ce titre jusqu’alors inconnu a été ressorti des tréfonds de ses archives par le producteur londonien Gil Cang. Coécrit par ce dernier, James McMillan et Maryanne Morgan, le morceau parle de sa volonté d’indépendance et de son indifférence face à l’amour – qu’elle considèrait alors comme un frein à l’ambition et à la raison. Un thème maintes fois exploré, mais qui avec sa touche vocale unique prend une tout autre saveur.

On ne sait pas si celle-ci a tapé dans l’œil d’Island Records, le label qui lui a permis trois ans plus tard de sortir son premier album, Frank. Décédée le 23 juillet 2011 des suites d’une overdose, nous pouvions déjà nous délecter de quelques-uns de ses inédits en 2016, lorsque sortait la compilation posthume, Amy Winehouse : Unreleased Rarities. Cette démo est donc une preuve supplémentaire qu’en plus de n’être jamais vraiment partie, Amy Winehouse ne sera pas oubliée.

Par Jérémie Léger, publié le 28/02/2018

Pour vous :