©DR/Flickr

La musique stockée de 2003 à 2015 sur MySpace est perdue !

Quand on vous dit que c'est important de faire des sauvegardes.

Depuis plus d’un an, les utilisateurs de la plateforme culte MySpace avaient remarqué le dysfonctionnement des liens permettant d’accéder à la musique, comme le relate 01net.com. Après des mois d’interrogation et de thèses en tous genres, le site américain a officiellement communiqué sur le sujet : tous les fichiers musicaux mis en ligne entre 2003 – date de la création de la plateforme – et 2015 sur MySpace ont été perdus.

Publicité

Si cela peut sembler anodin pour certains (en particulier pour les plus jeunes), cela représente tout de même plus de 50 millions de titres (!), provenant de 14 millions d’utilisateurs différents sur une durée de 12 ans. Désormais, il est non seulement impossible d’écouter ne serait-ce que les chansons en question postées durant cette période, mais il n’y a plus aucun moyen de trouver les morceaux et d’en récupérer les fichiers. Que ce soit pour les simples visiteurs ou les propriétaires de pages MySpace.

En cause ? Une migration des serveurs qui aurait corrompu les fichiers. "À la suite d’un projet de migration de serveurs, il est possible que les photos, vidéos et fichiers audio que vous avez uploadés il y a plus de trois ans ne soient plus disponibles sur MySpace. Nous vous présentons nos excuses pour le désagrément occasionné et vous suggérons de conserver vos copies de sauvegarde", ont fait savoir des représentants de MySpace.

Un avertissement pour les artistes

Plusieurs internautes remettent toutefois en question cette version des faits et doutent de la thèse de l’accident, même si de tels incidents peuvent également survenir chez des géants d’Internet. Selon eux, et notamment ce thread sur Reddit, cette manip aurait permis à MySpace d’économiser énormément de bande passante et de stockage.

Publicité

Dans tous les cas, tous les artistes qui ont uniquement fait confiance à la plateforme pour stocker leurs productions musicales se retrouvent sans rien. Une preuve supplémentaire – s’il en fallait une – qu’il faut toujours garder une version hors-ligne (ou dans le cloud) de ses fichiers partagés sur les plateformes ou les différents réseaux sociaux que nous utilisons couramment aujourd’hui. Car si un tel dysfonctionnement a pu toucher MySpace, il pourrait très bien concerner un jour d’autres géants du web tels que Facebook, SoundCloud ou YouTube – pour ne citer qu’eux – comme l’explique parfaitement Numerama.

Une nouvelle qui demeure toutefois regrettable puisque MySpace, sorte de réseau social avant l’heure, était une plateforme phare des années 2000 qui s’était imposée comme un lieu idéal pour "digger" de nouveaux artistes, bien avant SoundCloud. Avec – grâce à la magie d’Internet – la possibilité de bénéficier d’une visibilité quasi inaccessible auparavant. En particulier pour les chanteurs, compositeurs et autres musiciens, qui ont rapidement compris les rouages de MySpace. En témoigne le succès colossal des Arctic Monkeys, qui n’aurait jamais eu lieu sans la plateforme américaine et une page créée par des fans du groupe britannique.

Publicité

Par Guillaume Narduzzi, publié le 18/03/2019