AccueilMusique

Musique de niche : l’album à écouter absolument… avec votre chien

Publié le

par Joséphine de Rubercy

Joseph Schiano di Lombo (©Marine Billet)

L’artiste Joseph Schiano di Lombo vient de sortir un album destiné… aux chiens !

Musique de niche, c’est l’histoire de Joseph Schiano di Lombo, un amoureux de la musique et des chiens depuis son plus jeune âge. Aujourd’hui trentenaire, l’artiste français est aussi compositeur, poète et dessinateur. Formé à l’École nationale supérieure des Arts décoratifs, il tente de devenir pianiste au conservatoire, avant un passage par l’École normale de musique, mais abandonne après de trop nombreuses tendinites.

Ces derniers temps, en plus de ses nombreux talents, Joseph se consacre pleinement à la musique. À son compteur, il a déjà un featuring avec Saint DX sur "No Love" et de nombreuses reprises au piano postées sur son compte Instagram.

Le 9 avril dernier, l’artiste publie son album Musique de niche sur Cracki Records. Le titre est un petit jeu de mots auquel Joseph tenait. Il fait référence à l’abri cosy de nos amis les chiens, mais "des gens trouvent aussi cette musique très 'niche'", explique-t-il.

"Faire, le temps d’un instant, que l’homme se sente chien"

Avec Musique de niche, il rend hommage à Maori, le labrador de son enfance, mais aussi à toutes les autres boules de poils qui marquent de leurs papattes la vie de nombreux humains. Si Musique de niche s’inspire des chiens, cet album instrumental est avant tout destiné à l’homme. Le but de son œuvre, assure-t-il, c’est de renforcer la relation entre l’humain et son célèbre meilleur ami et de "faire, le temps d’un instant, que l’homme se sente chien".

Joseph Schiano di Lombo. (© Marine Billet)

Si Joseph Schiano di Lombo n’a pas cherché à créer des sons spécifiquement audibles par les chiens, il a malgré tout composé avec l’idée que l’homme n’est pas le seul à pouvoir apprécier ce qui est beau et agréable. "Les chiens aussi", s’amuse-t-il. "Dans un sens, c’est un projet pop, mais au fond c’est très ambiant, raconte-t-il. Ce sont surtout des sons chaleureux, qui transportent dans un truc lumineux et douillet, comme l’est la compagnie des chiens."

Effectivement, pendant 26 minutes, les huit titres du projet s’enchaînent et nous offrent des sons d’ambiance, doux et apaisants, qui permettront à tous ceux qui en ont besoin (hommes comme canidés) de s’évader. "Ça me calme moi, mais ça calme aussi mon chien, c’est un moment d’émotion partagé", affirme-t-il, avant d’ajouter : "C’est à écouter chez soi, dans des moments où on a envie de douceur." Mais Musique de niche va au-delà d’un moment d’apaisement. Le compositeur détaille :

"Mon œuvre est aussi là pour rappeler à tous notre responsabilité face aux animaux et à la planète. Il faut qu’on réfléchisse à autre chose qu’à nous-même. L’écoute doit créer un vrai échange et faire ressortir de belles choses. C’est une déclaration d’amour envers les chiens."

(©JOSEPH_AND_SONYBOY_DUO)

Un passé d’instrumentiste au service de la vie de chien

Au départ, "c’est parti d’une blague", explique Joseph. Mais, petit à petit, le musicien a pris goût à cet "exercice de style dans lequel [il] joue avec l’enveloppe des choses". Il trouve alors son inspiration dans les musiques d’ambiance pour les plantes et des bandes originales de films (plus ou moins bons), ainsi que dans les travaux de Donna Haraway, chercheuse américaine et pionnière du cyberféminisme. En troquant ses influences musicales classiques et ses talents de pianiste contre un synthétiseur, le musicien crée des sonorités "très atmosphériques" et compose à l’instinct "sans clic et sans métronome".

Entre deux échos flottants se laissent entendre parfois quelques drums ou quelques notes de piano. "La musique est composée de tout mon passé d’instrumentiste", assure-t-il. Le projet nous plonge dans différents moments de vie des canidés. De "When Puppies Dream" à "The Goldend" en passant par "The Fourth Nape" et "Bad Advert for Bad Croquettes", les titres des chansons sont de jolis clins d’œil aux petits chiots, aux (mauvaises) croquettes, aux caresses, aux papouilles, aux balades en forêt et aux siestes…

L’album, qui permet autant de sourire avec ses titres que de s’évader avec ses mélodies, répondra aux attentes de tous (et toutous). Bref, Musique de niche est un album qui a du chien.

À voir aussi sur konbini :